/weekend
Navigation

Plus flamboyante et assumée: une nouvelle ère pour Céline Dion

Dernier spectacle Céline Dion
Photo curtoisie, Denise Truscello

Coup d'oeil sur cet article

Plus flamboyante et assumée qu’elle ne l’a jamais été, Céline Dion ne cesse d’étonner ses admirateurs depuis le décès de son mari et gérant, René Angelil, en 2016. Des surprises, il y en aura d’autres durant la tournée Courage, qui se met en branle mercredi prochain, au Centre Vidéotron de Québec. Une nouvelle page de sa glorieuse carrière s’écrira. Mais n’allez pas croire qu’elle a complètement changé....

Trois mois après avoir tourné la page d’un pan important de sa carrière en mettant fin à sa résidence à Las Vegas, Céline Dion a choisi le Québec pour lancer Courage, le premier spectacle de tournée créé d’un bout à l’autre «sans René», soulignait le concepteur et scénographe Yves Aucoin, lors d’un entretien avec Le Journal, la semaine dernière.

Effectivement, plusieurs indices nous permettent de croire que la star entame une nouvelle ère. Déjà, le titre de la tournée annonçait un jour nouveau après le deuil. La seule pièce qu’elle a dévoilée de son prochain album anglophone, à paraître cet automne, porte le titre évocateur Flying On My Own, dévoilant une sensibilité musicale indéniable à la pop actuelle et moderne.

De plus, avec ses effets visuels à la fine pointe de la technologie, la tournée Courage se comparera aux spectacles d’envergure des plus grandes stars internationales. On nous promet quelques coups d’éclat sur le plan techno­logique. «Je suis confiant sur le côté spectaculaire», affirme Yves Aucoin.

La scène très vaste permettra à la chanteuse de mettre à profit les cours de ballet qu’elle suit depuis quelques mois. Un côté d’elle qu’on n’a pratiquement jamais vu en concert.

Céline Dion ne négligera pas non plus l’aspect mode dans le spectacle, une passion qui fait jaser depuis le début de 2019. Ses sorties publiques aux Fashion Weeks de Paris ont été relayées partout dans le monde. Le Vanity Fair l’a même élue comme une des personnalités les mieux habillées de planète.

Elle honorera ce titre dans la tournée Courage, puisqu’on la verra dans des «looks assez chic, trendy, très fashion», révèle Yves Aucoin, des looks signés par les stylistes Pepe Munoz et Sydney Lopez.

On ne change pas

Plus excentrique, Céline? Ce n’est pas l’avis de son vieux complice. «Son excentricité a toujours été là», souligne le concepteur, qui travaille auprès de la star depuis trois décennies.

Yves Aucoin, concepteur visuel du spectacle de Céline au Centre Vidéotron de Québec.
Photo Didier Debusschere
Yves Aucoin, concepteur visuel du spectacle de Céline au Centre Vidéotron de Québec.

«C’est peut-être qu’elle ne l’a jamais autant assumée, ajoute-t-il. Et quand je parle d’excentricité, c’est de façon très positive. Je travaille avec elle depuis 30 ans, et je me sens très privilégié présentement de travailler avec une femme solide, qui mène son affaire, qui est confiante sur ce dans quoi elle s’est embarquée. C’est un bon leader, c’est quelqu’un qui est le fun à suivre. Elle a un bon flair artistique et a toujours su s’entourer de bonnes personnes.»

Assiste-t-on à la renaissance de Céline? «Je ne sais pas si c’est une renaissance. C’est la mouvance normale d’un être humain, qui subit des épreuves et qui avance là-dedans. (...) C’est sûr qu’on retrouve la même Céline, c’est la fille de Charlemagne qui fait le spectacle.»

Effectivement, il y a des choses qui ne changeront jamais chez Céline Dion. D’abord, cette volonté de proximité avec le public dans chacun des spectacles.

«Céline avait le goût d’avoir un moment où elle est complètement seule sur scène, où elle peut s’exprimer de façon plus personnelle avec ses fans», confie Yves Aucoin.

Côté musical, les succès ne changent pas non plus et ils seront nombreux au programme de ce concert, habillés de nouveaux arrangements, que les musiciens ont commencé à répéter avant même que la résidence à Vegas soit terminée.

Une star fidèle

Yves Aucoin a proposé en janvier trois options de scénographie pour Courage. Céline Dion en a sélectionné une, travaillant de pair avec son complice tant sur la mise en scène que sur le choix des chansons.

Il avoue aimer plus que jamais travailler avec la star. Mine de rien, elle lui accorde sa confiance depuis 30 ans.

Yves Aucoin avait 25 ans lorsqu’on lui a proposé de travailler sur ses spectacles. «Je n’écoutais pas Céline Dion, se rappelle le créateur en riant. On m’a appelé et je ne connaissais pas une chanson. Trente ans plus tard, je suis content d’avoir répondu oui à cet appel. Elle a été bonne pour moi, Céline. Je ne serai jamais fâché si ça s’arrête, parce que la ride aura été trop belle.»

Quelques détails sur le spectacle Courage

► Un spectacle en anglais et en français, exclusivement pour le Québec et Ottawa

► Une quarantaine de chansons au programme

► Quelques pièces du nouvel album à paraître cet automne seront interprétées