/sports/huntfish
Navigation

Des aubaines sur le marché des armes usagées

Coup d'oeil sur cet article

La mise en place d’un nouveau registre québécois des armes à feu a fait en sorte que de nombreux propriétaires d’armes ont décidé de s’en départir. C’est le temps de profiter de bonnes aubaines.

« C’est la réalité, n’en déplaise à plusieurs, affirme Alex Morin de l’entreprise Le Marchand d’armes, spécialisée dans l’achat et la vente d’armes usagées. Le nouveau registre provincial a vraiment poussé plusieurs propriétaires à se départir de leurs armes, ce qui fait que le marché est inondé présentement. Le prix moyen de l’usagé est très avantageux pour les acheteurs. Il n’est pas rare de voir des armes de très haute qualité se vendre à moitié prix ou presque, tellement les gens veulent s’en défaire. »

Il faut savoir que la faiblesse du dollar canadien a fait en sorte que le prix des armes neuves, qui sont en grande partie fabriquées à l’extérieur, a considérablement augmenté depuis le début des années 2000.

« Plusieurs manufacturiers ont décidé de se tourner vers des pays d’Asie ou en Turquie afin de faire produire des armes à moindre coût, ce qui a un effet direct sur la qualité des produits », indique l’expert.

« Pour le prix moyen d’un modèle d’entrée de gamme neuf, fait en Turquie, avec une crosse synthétique et un télescope de base, on peut obtenir une arme usagée faite aux États-Unis, avec les équipements complémentaires. Nul doute que cette dernière sera plus durable. »

Attention aux petites annonces

Certains diront que Morin prêche pour sa paroisse, mais durant l’entrevue, il n’a jamais cherché à se positionner en avant-plan. Il a plutôt donné ce conseil aux gens qui veulent acheter une arme usagée.

« Il est très important de s’assurer du bon état et du fonctionnement adéquat d’une arme usagée. Il est préférable de se la procurer auprès d’un marchand reconnu dans le domaine, comme le sont la majorité des magasins de chasse et pêche. Les gens ne devraient pas se fier aux petites annonces. Si de nombreux amateurs font appel à nous pour liquider leurs armes, il en va de même pour les magasins qui ont présentement en stock une gamme intéressante d’armes usagées. En faisant affaire avec des professionnels, les amateurs ne se tromperont pas. »