/world/pacificasia
Navigation

Inde: une septuagénaire accouche de jumeaux, mais se retrouve aux soins intensifs avec son conjoint

Coup d'oeil sur cet article

Une Indienne qui a donné naissance à des jumeaux le 5 septembre dernier, à l’âge vénérable de 74 ans, se retrouve maintenant aux soins intensifs, en même temps que son mari de 78 ans.

Erramatti Mangayamma, qui a assurément mérité le titre de mère la plus âgée du monde au moment d’accoucher, a eu deux bébés en parfaite santé à la suite d’une césarienne. Tout allait bien, jusqu’au moment où, peu de temps après, elle a été admise aux soins intensifs d’un hôpital de Guntur, dans l’État de l’Andhra Pradesh, en Inde. 

Le père, Raja Rao, occupe lui aussi un lit aux soins intensifs, après avoir été victime d’une crise cardiaque dans les heures qui ont suivi la venue des jumeaux, selon le journal Times of India. Il semble que l’heureux événement, tant espéré depuis des années, a provoqué de trop fortes émotions. 

Le couple partage sa vie depuis 1962. Ils ont tenté d’avoir des enfants durant des décennies, mais toutes leurs tentatives, jusqu’ici, avaient été vaines. Ils ont finalement eu recours à la fécondation in vitro pour donner la vie. 

Toutefois, leur état de santé fait maintenant craindre le pire pour la suite des choses pour les enfants. 

«Les gens me regardaient avec des yeux accusateurs, comme si j’avais commis un péché», avait déclaré Mme Mangayamma au Times of India, décrivant sa longue période sans enfant.