/maisonextra
Navigation

La maison de la semaine: Nid douillet à Stoneham

La maison de la semaine: Nid douillet à Stoneham
Photo courtoisie Beauportrait.com

Coup d'oeil sur cet article

La vie est construite de différentes étapes, comme celles qui nous guident d’une maison en banlieue vers une oasis au cœur de la nature, pour ensuite louer un condo et voyager plus librement. Juste avant de partir explorer différents coins de pays, les propriétaires de notre Maison de la semaine se remémorent leur arrivée dans les montagnes de Stoneham-et-Tewkesbury.

C’est portés par un besoin de changement et guidés par l’appel de la nature, que les habitants du 182, chemin de la Montagne à Vermont-sur-le-Lac, ont troqué, il y a 10 ans, un quartier résidentiel animé, pour la tranquillité de la nature.

Une heure après que la pancarte «À vendre» soit installée sur le terrain qui allait devenir leur coin de paradis, le hasard a voulu qu’ils passent sur cette rue en quête d’une parcelle de forêt pour s’établir. Abondamment boisé et escarpé, il était difficile d’imaginer ce qu’allait exactement devenir ce terrain, mais le couple s’est lancé dans l’aventure, souhaitant préserver au maximum cette nature luxuriante et n’hésitant pas à replanter.

Après tout, les arbres comptent parmi les vedettes de cette propriété, teintant le décor selon les saisons, procurant de l’intimité, créant différentes ambiances sur le terrain, apportant de l’ombrage au moment opportun, etc. Lorsque les feuilles tombent, le paysage révèle les montagnes, les lumières du village et le levé du soleil au loin.

Style chalet

À la recherche d’un plan de maison évoquant l’esprit d’un chalet, les propriétaires ont choisi un modèle coiffé d’un toit à deux versants, dessinant eux-mêmes les divisions intérieures. Pour que leur nid douillet se fonde dans le décor, ils ont attribué des teintes chaudes automnales aux revêtements et détails architecturaux extérieurs.

Quelques années plus tard, afin de vivre encore plus près de la nature, une verrière trois saisons est venue agrandir la maison. Vêtue de pin blanchi à l’intérieur, puis entourée de fenêtres amovibles avec moustiquaires laissant entrer la brise au besoin, elle s’avère un lieu de ressourcement inspirant.

Partout dans la demeure, les couleurs sont paisibles et rappellent parfois le bord de mer. Les propriétaires ont judicieusement su inclure des éléments de décor renforçant le style champêtre. C’est le cas du comptoir de l’îlot de la cuisine en acacia, dont la teinte mielleuse se conjugue à celle des poutres de bois au plafond. De la baignoire sur pattes, de l’évier double à tablier, sans oublier le poêle au bois dans lequel il est même possible de cuisiner.

Une petite visite

 

On entre dans cette maison tout en douceur, enveloppé par la teinte claire et lumineuse du hall et du boudoir, puis attiré par la chaleur du foyer électrique. On s’imagine revenir d’une journée sur les pentes de ski (à 8 minutes) ou sur le lac Durand, puis prendre un pause ici.

La porte patio nous guide dans la verrière trois saisons, où les propriétaires passent d’ailleurs la majorité de leur temps, avant que l’hiver arrive. La grande chambre principale (deux garde-robes et coin lecture) dévoile un style bord de mer derrière ses deux portes françaises, tandis que la salle de bain révèle une personnalité romantique, avec son bain sur pattes reposant sur des carreaux bleus et blancs.

La salle à manger et le salon aménagés près du poêle à bois, le long de deux portes patio s’ouvrant sur une galerie, semblent à l’abri sous les arbres. La cuisine prend des airs campagnards, avec ses armoires en bois mariant le lambris, le verre, les tablettes, les tiroirs, etc. Concocter des tartes et faire des conserves sur les grands comptoirs serait un pur bonheur!

L’ambiance conviviale et réconfortante se poursuit au sous-sol, rassemblant une salle familiale, deux chambres, une salle de bain et de lavage avec douche, des espaces de rangement et un atelier. On y retrouve même un accès à la cour offrant des espaces et ambiances variés pour jouer sur la pelouse, faire un feu de camp, jardiner, se reposer à l’ombre, se cacher dans le sous-bois, etc. Le cabanon avec rangement sur mezzanine et un abri pour le bois, peut recevoir un véhicule tout-terrain ou une remorque.

Ce texte est fait en collaboration avec L’équipe Sansoni (courtier Re/Max Référence 2000)

Pour plus de détails cliquez ici

.