/maisonextra
Navigation

Les métiers de l’immobilier: Le notaire, un allier essentiel

Les métiers de l’immobilier: Le notaire, un allier essentiel
Photo Can Stock / gina_sanders

Coup d'oeil sur cet article

 Avant de pouvoir annoncer que vous êtes officiellement propriétaire de votre nouvelle demeure, vous devez passer chez le notaire. Personne n’y échappe, cette étape est obligatoire! Mais ce que plusieurs ignorent, c’est que le travail de ce conseiller juridique commence bien avant la signature de l’acte de vente. 

 Mieux vaut prévenir que guérir 

 On pourrait en effet croire que le travail du notaire se limite à finaliser la transaction immobilière. Pourtant, le rôle de cet expert du droit immobilier a une bien plus grande portée. En fait, sa tâche peut débuter dès la promesse d’achat. Me Nathalie Sansoucy, notaire et agente d’information à la Chambre des notaires du Québec, mentionne d’ailleurs qu’il est bien plus simple de s’informer et de poser des questions avant de signer les contrats chez le notaire, car une fois la promesse d’achat signée, il est difficile d’en modifier les termes.  

 La précision est de mise 

 En règle générale, les gens font appel au notaire quand vient le temps d’examiner les titres. C’est un peu comme des fouilles archéologiques. À cette étape, le notaire doit effectuer des recherches afin de garantir un titre de propriété incontestable. Par la suite, son attention se tourne vers le certificat de localisation. Il vérifie alors s’il existe des éléments qui pourraient affecter, limiter ou dévaluer votre droit de propriété. Une fois que tout est en ordre, le notaire peut procéder à la rédaction de l’acte de vente et des actes qui y sont reliés. La transaction est ensuite inscrite au Bureau de la publicité des droits.  

 Être impartial et de confiance 

 « C’est l’acheteur qui choisit le notaire, mais comme le notaire est un officier public, il représente de manière impartiale non seulement l’acheteur, mais également le vendeur et les deux créanciers hypothécaires. Il devient le conseiller juridique de toutes les parties du contrat. Il doit s’assurer que les droits de chacun d’eux sont respectés dans la transaction », explique Me Sansoucy. Le notaire porte également le chapeau de grand argentier puisqu’il est responsable de remettre l’argent de la vente de la maison au vendeur après avoir payé les charges affectant la propriété.  

 Être membre de la Chambre des notaires du Québec 

 Pour pouvoir pratiquer, le notaire doit être un membre en règle de la Chambre des notaires du Québec. Mais avant d’en arriver là, il doit obtenir un baccalauréat en droit, compléter une maîtrise en droit notarial et suivre un programme de formation professionnelle de la Chambre.