/weekend
Navigation

Quand la médecine rend malade

Knock
Photo courtoisie, Yves Renaud

Coup d'oeil sur cet article

Le célèbre tandem composé d’Alexis Martin et de Daniel Brière du Nouveau Théâtre Expérimental, que l’on a l’habitude de voir chaque année à l’Espace Libre, déménage sur la grande scène du TNM pour y faire leurs premiers pas ensemble. C’est avec la pièce, Knock, une comédie de Jules Romains, qui tourne autour d’un médecin malintentionné, qu’ils devront démontrer leur savoir- faire.

Entouré notamment de Marie-Thérèse Fortin, Pierre Lebeau et Sylvie Moreau, Alexis Martin campera le docteur Knock sous la direction de Daniel Brière qui assure une mise en scène pour la première fois au TNM. « C’est une comédie qui fait réfléchir », lance Daniel Brière qui a proposé l’idée de cette pièce à la directrice artistique du TNM, Lorraine Pintal pour ouvrir la saison. « C’est drôle et tellement bien écrit. »

La pièce qui a été très peu souvent montée au Québec a connu beaucoup de succès en France depuis sa création en 1923. À l’époque, c’est l’acteur français Louis Jouvet qui tenait le rôle principal qu’il a chaussé plus de 2000 fois au théâtre en plus d’avoir personnifié le docteur Knock au cinéma.

Campée dans les années 1920, dans un petit canton en France, on retrouvera le docteur Knock qui vient d’acquérir la clinique médicale de son prédécesseur le docteur Parpalaid (Pierre Lebeau). Rapidement, Knock réalise qu’il y a très peu de patients malades dans ce paisible village, mais le docteur a la ferme intention de rentabiliser sa clinique malgré tout.

« C’est une pièce visionnaire et extrêmement d’actualité », souligne Daniel Bière, heureux d’avoir à relever ce nouveau défi. « Jules Romains avait prédit notre époque. »

Un escroc

Escroc, rusé et manipulateur, le docteur Knock mettra en place son stratagème en commençant par offrir des consultations gratuites, pour que tout un chacun puisse venir se faire examiner. Fin psychologue, le docteur a aussi un don pour découvrir toutes sortes de maladies imaginaires. Un à un, les patients deviendront des clients.

« C’est un manipulateur et quelqu’un de malhonnête dans sa démarche », annonce le metteur en scène. « Il va se servir de la fragilité des gens et de leur crainte d’être malade et de mourir. »

Fait étonnant, dans ce canton où tout le monde était en santé et se portait bien, avant l’arrivée du docteur Knock, voilà que l’état de santé des villageois changera du tout au tout.

Tous malades

« En trois mois, tout le monde tombe malade », révèle le metteur en scène. « Son cabinet est plein et le pharmacien vend de plus en plus de pilules. »

On verra le médecin devenir indispensable auprès des siens allant jusqu’à proposer des forfaits en fonction des revenus de chacun. « Les plus fortunés auront droit à plus de soins et plus de visites », fait remarquer le metteur en scène.

Daniel Brière retournera dans sa zone de confort sur les planches de l’Espace Libre aux côtés d’Alexis Martin dans la pièce Une conjuration qui prendra l’affiche en avril. On peut également le suivre au petit écran dans la troisième saison de Faits divers.

Knock ou le Triomphe de la médecine

Auteur : Jules Romains

Metteur en scène : Daniel Brière

Distribution : Evelyne de la Chenelière, Marie-Thérèse Fortin, Pierre Lebeau, Didier Lucien, Alexis Martin et Sylvie Moreau

Au TNM du 17 septembre au 12 octobre suivi d’une tournée