/weekend
Navigation

Questionnements d’ado

Questionnements d’ado
Photo courtoisie, Espace Go

Coup d'oeil sur cet article

En ouverture de saison, le Théâtre Espace Go, propose une réflexion entre adolescentes qui se questionnent tant sur divers enjeux de sociétés que sur leurs problèmes personnels. C’est sur un terrain de soccer, où neuf jeunes filles font équipe, que les Louves livreront leurs batailles.

Présentée pour la première fois en français, la pièce Les Louves de l’auteure américaine Sarah DeLappe qui a été finaliste pour un prix Pulitzer en 2017 après avoir été joué à divers endroits aux États-Unis l’année précédente, traite de questions existentielles qui préoccupent les adolescentes par le biais d’une comédie noire.

« On retrouve une écriture chorale vraiment forte dans ce texte », estime la tête d’affiche, Noémie O’Farrell.

Les neuf adolescentes qui seront sur les planches ont toutes des personnalités différentes. « Ce sont des personnages complexes », ajoute-t-elle.

Enjeux de société

C’est par le biais de discussions entre les jeunes filles âgées de 16 et 17 ans que divers enjeux sociaux seront remis en relief. « Elles peuvent parler de constitution ou de politique, mais aussi de leur menstruation ou de Harry Potter », révèle Noémie O’Farrell qui interprète la capitaine de l’équipe de soccer. « Ce n’est pas une pièce qui traite uniquement de politique, plusieurs sujets cohabitent. »

D’ailleurs, parmi les jeunes filles, les points de vue divergent, de même que leurs orientations sexuelles. À plusieurs égards, bien qu’elles soient à peu près du même âge, leur niveau d’expérience diffère les unes des autres. « Certaines ont un petit ami, d’autres n’en ont pas encore eu », souligne la comédienne. Une chose est sûre, elles représentent un échantillon représentatif des jeunes adolescentes de notre société actuelle.

« Comme dans les écoles ou les équipes sportives, les adolescentes abordent des sujets sérieux souvent avec beaucoup de maladresse », fait remarquer Noémie O’Farrell qui, en tant que leader d’équipe n’est pas toujours aimée des membres de son équipe de soccer. « Certaines sont bien connaissantes, tandis que d’autres ne font qu’exprimer ce qu’elles ont entendu. »

À l’instar de plusieurs bons textes américains, le fameux rêve américain fait aussi l’objet de vives discussions entre adolescentes aussi bien que les standards de beautés que l’on véhicule à travers les publicités. Mais c’est davantage le passage de l’adolescence vers la vie adulte avec toutes les interrogations qui entourent cette période de vie qui fera l’objet de divers questionnements. On veut se définir à travers les yeux des autres, on souhaite se démarquer et la quête identitaire ne fait que se pointer le bout du nez, tandis qu’un match de qualification pour les championnats nationaux est aussi l’un des enjeux.

Après, Les Louves, Noémie O’Farrell sera de nouveau sur les planches dans la pièce, Tout passera, au Prospero, qui prendra l’affiche le 3 mars prochain. Entre temps, on la retrouve dans la série L’Heure bleue à TVA.

Les Louves

Auteure : Sarah DeLappe

Metteur en scène : Solène Paré

Distribution : Claudia Chan Tak, Claudia Chillis-Rivard, Leïla Donabelle Kaze, Célia Gouin-Arsenault, Dominique Leduc, Stephie Mazunya, Alice Moreault, Noémie O’Farrell,

Elisabeth Smith et Zoé Tremblay-Bianco

Du 10 septembre au 6 octobre

À L’Espace Go