/news/provincial
Navigation

Incendie à la Villa Livernois: la Ville de Québec refuse un quelconque blâme

Incendie à la Villa Livernois: la Ville de Québec refuse un quelconque blâme
Photo Twitter Service incendie de la Ville de Québec

Coup d'oeil sur cet article

Désolée de voir disparaître un joyau du patrimoine, la Ville de Québec assure toutefois qu’elle n’est pas à blâmer dans l’incendie qui a ravagé la Villa Livernois dimanche.

C’est ainsi que la vice-présidente du comité exécutif, Marie-Josée Savard, a réagi lundi au sinistre qui a dévasté cette maison patrimoniale du secteur Duberger–Les Saules, dimanche matin.

« Depuis deux ans, il y a eu 25 inspections faites par nos services et trois constats d’infraction ont été donnés en décembre 2018. On devait passer le 27 novembre en cour », a souligné Mme Savard pour décrire ce dossier.

Qualifiant le feu de lundi de « drame », Marie-Josée Savard a révélé que la situation est d’autant plus regrettable que la Ville venait justement de conclure un projet d’entente avec un promoteur pour faire revivre cet édifice inauguré en 1905.

Selon Régis Labeaume, « tous les moyens ont été étudiés avec les pouvoirs qu’on possède. On en a un peu plus avec la loi sur la Capitale-Nationale. Pas beaucoup plus [...] La Ville n’est pas responsable de tout [...] C’est pas nous autres qui avons mis le feu ».