/sports/hockey
Navigation

La chicane entre Travis Konecny et les Flyers est terminée

La chicane entre Travis Konecny et les Flyers est terminée
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’attaquant des Flyers de Philadelphie Travis Konecny a réglé son différend contractuel en acceptant lundi une entente de six ans, d’une valeur annuelle moyenne de 5,5 M$.

Cette signature met un terme à des négociations plutôt ardues durant lesquelles l’organisation avait exprimé son insatisfaction.

«Nous sommes heureux de voir Travis avec un contrat pour les six prochaines campagnes. Il a progressé au cours de chacune de ses trois saisons et a constitué une partie importante de notre groupe de jeunes joueurs d’avant. Sa vitesse, ses habiletés et sa détermination cadrent bien avec la Ligue nationale d’aujourd’hui», a commenté le directeur général des Flyers, Chuck Fletcher, dans un communiqué.

«J’ai très hâte de retrouver mes coéquipiers et d’amorcer une nouvelle relation avec le personnel d’entraîneurs, a déclaré Konecny sur le compte Twitter des Flyers. Je dois maintenant travailler fort et compenser pour les quelques journées où je n’ai pas pu être au camp.»

Konecny, qui n’est donc plus joueur autonome avec compensation, a récolté 24 buts et 25 mentions d’aide pour 49 points en 82 rencontres lors du dernier calendrier régulier, affichant un différentiel de -4. Il a inscrit 124 points, dont 59 filets, en 233 matchs en carrière.

Quelques jours auparavant, son entraîneur-chef, Alain Vigneault, avait admis son désarroi quant à l’absence du patineur de 22 ans à l’ouverture du camp préparatoire.

«Je suis vraiment déçu qu’il ne soit pas là, a dit Vigneault aux médias. C’est le début d’une nouvelle ère, c’est un nouveau groupe. Je crois que c’était vraiment important que tout le monde soit là.»