/sports/hockey/canadiens
Navigation

Plus léger, plus rapide, Charles Hudon veut simplement «jouer»

Plus léger, plus rapide, Charles Hudon veut simplement «jouer»
Martin Chevalier / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

L’attaquant du Canadien de Montréal Charles Hudon a l’intention de mettre toutes les chances de son côté lors du présent camp d’entraînement afin de regagner la place qu’il a essentiellement perdue au sein de l’équipe la saison dernière.

Il a donc mis les bouchées doubles au cours de l’été, réduisant notamment son poids de 17 lb.

«J'étais vraiment fier de mes tests, je suis arrivé en forme au camp, a-t-il avoué lundi en matinée. Je me sens vraiment bien sur la glace, on y va au jour le jour, mais le corps se tient bien.»

Le Québécois aura l’occasion de jouer lundi soir, lors du premier match préparatoire de l’équipe. Après n’avoir disputé que 32 matchs l’an dernier en plus d’en regarder plusieurs de la passerelle, le patineur de 25 ans joue gros à ce camp et il est parfaitement conscient.

«Je ne pense pas qu'il y a beaucoup de gens autour de l'aréna qui me voient dans la formation pour le premier match [de la saison]. Donc, dans ma tête, [...] ça me donne plus de motivation», a-t-il expliqué.

En plus d’améliorer sa condition physique, Hudon a aussi travaillé quelques habiletés au cours de l’été. Il s’est entre autres concentré sur son lancer et maintenant, il est prêt à l’utiliser.

«C'est sûr que je veux lancer encore plus au filet», a admis celui qui n’a marqué que trois fois en 2018-2019.

Questionné à savoir ce qu’il voulait faire de différent cette saison, Hudon a fait rire ses interlocuteurs en répondant simplement : «jouer».

Weise garde son calme

Le vétéran Dale Weise en est un autre dont la place avec le grand club n’est vraiment pas assurée. Rendu à 31 ans, Weise a une longue expérience des camps d’entraînement de la Ligue nationale, il sait exactement ce qu’il a à faire et il ne va pas se prendre la tête.

«J'ai de l'expérience, ça fait longtemps que je suis dans cette ligue. Je suis à l’aise avec mon jeu, donc chaque fois que j'ai la chance de jouer, je montre ce que je peux faire, a mentionné le numéro 22. Il n'y a pas de surprise quant à ce que je peux apporter à l'équipe, et elle a besoin de ça.»

Weise, qui affrontera lui aussi les Devils du New Jersey en soirée, semble heureux d’être jumelé à Nate Thompson et au nouveau venu Nick Cousins depuis le début du camp.

«J'ai joué un petit peu avec "Tommy" [Thompson] l'an dernier, et beaucoup avec [Nick] Cousins à Philadelphie, donc je le connais bien», a-t-il expliqué.

Le Manitobain croit d’ailleurs que les inconditionnels de la Sainte-Flanelle apprécieront Cousins.

«Il travaille dur, il est difficile à affronter et il a beaucoup d'habiletés sous-estimées, a-t-il indiqué. C'est un bon joueur, un bon coéquipier et je pense que les partisans de Montréal vont l'aimer.»