/sports/hockey
Navigation

Roberto Luongo prêt à avoir un nouveau rôle

Roberto Luongo
Photo d'archives, AFP Roberto Luongo

Coup d'oeil sur cet article

Roberto Luongo ne sautera peut-être pas sur la glace pour les Panthers de la Floride cette saison, mais il tentera d’aider l’équipe à enfiler les victoires d’une autre façon.

«Je veux apprendre le plus de choses possible et éventuellement choisir ce que je veux faire», a dit le Québécois, qui a annoncé sa retraite le 26 juin, au site de la Ligue nationale de hockey.

Les Panthers, qui comptent déjà sur les services de Chris Pronger (vice-président aux opérations hockey et conseiller senior au directeur général) ainsi que de Bryan McCabe (directeur du personnel des joueurs) aimeraient aussi intégrer Luongo à leur état-major.

«Nous sommes dans une période exploratoire où nous essayons de voir ce qui serait le mieux pour [Luongo] et pour tout le monde», a expliqué le DG Dale Tallon.

«Qui ne voudrait pas de Luongo, de Pronger ou de McCabe dans son état-major, a-t-il ajouté. Qui ne voudrait pas d’eux dans une pièce pour parler de hockey? Ils font de moi une personne plus intelligente. J’apprends d’eux et je pense que c’est un avantage pour nous de les avoir.»

Le nouvel entraîneur-chef des Panthers, Joel Quenneville, est lui aussi enthousiaste à l’idée de travailler en collaboration avec l’ancien gardien de but.

«Il a une bonne vision du jeu et il analyse bien ce qu’il voit, a dit Quenneville. Il est familier avec les gars [dans l’équipe] et parler avec lui pourrait nous aider.»

Plus facile

Pour Luongo, garder un pied dans le monde du hockey lui permet de ne pas être trop nostalgique seulement quelques mois après sa retraite.

«C’est dur de ne pas être sur la glace, mais c’est plus facile parce que je suis encore impliqué, a-t-il reconnu. La transition est plus facile que si j’étais assis chez moi à ne rien faire.»

Retour à Bathurst

Luongo, dont le chandail sera retiré par les Panthers le 7 mars, assistera notamment au match préparatoire opposant le Canadien de Montréal et la formation floridienne, mercredi à Bathurst.

Il a terminé sa dernière saison dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec avec le Titan, en 1998-1999.

«Je suis sûr que [cet événement] sera très important pour la communauté, a-t-il dit. Les gens seront heureux d’accueillir un match, surtout avec le Canadien. J’ai joué là-bas pendant quelques mois et j’ai rencontré des personnes extraordinaires.»