/news/society
Navigation

Un projet bonifié relancé pour le Mont-Tourbillon

Synchro Immobilier a entièrement revu son complexe

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir essuyé un refus du conseil municipal de Lac-Beauport en 2018, le groupe Synchro immobilier revient à la charge avec une mouture bonifiée de son projet à proximité du terrain de golf du Mont Tourbillon.

«Nous avons analysé les inquiétudes des citoyens et nous sommes revenus avec un projet qui va répondre à tout le monde.(...) Il a été revu dans son entier», indique au Journal George Blouin, président chez Synchro.

Au lieu de trois bâtiments et 72 condominiums avec une piscine et des stationnements souterrains, le promoteur souhaite aujourd’hui ériger qu’un seul édifice entre 80 et 100 unités d’une hauteur de «trois étages et demi».

Le nouveau complexe, dont l’évaluation passera ainsi de 25 millions $ à environ 35 millions $, sera présenté à la population le 22 octobre lors d’une consultation publique.

Synchro travaille sur ce développement baptisé Les Villas Mont Tourbillon depuis 2017, soit quelques mois après que le golf Mont-Tourbillon ait été la proie des flammes.

Depuis, plusieurs citoyens ont exprimé leur opposition, jugeant le développement trop imposant et craignant des problèmes de circulation ainsi que d’approvisionnement en eau potable. Dans une lettre transmise récemment à différents médias, des résidents du secteur ont déploré le manque de transparence de la ville en lien avec ce projet.

Pour répondre aux inquiétudes des gens, Synchro a multiplié les rencontres avec la municipalité et les citoyens au cours des dernières années et la compagnie a revu son projet à trois reprises. Lors de sa première présentation, la direction espérait y développer un site résidentiel et récréotouristique de quatre bâtiments et 140 unités.

La ville avait alors demandé au promoteur de retourner à sa table à dessin.

Réduire la durée de construction

Dans sa dernière réflexion, Synchro a souhaité réduire la durée de construction et atténuer les problématiques liées à la nappe phréatique, au potentiel dynamitage, à la circulation et en lien avec la protection des piétons. Il y a aussi plus d’espaces verts.

Par ailleurs, le promoteur envisage la possibilité de donner l’accès à certains services du complexe aux résidents du Lac-Beauport.

«C’est un projet qui va faire augmenter la valeur des sites aux alentours du Mont Tourbillon. Je suis certain que cela va faire la fierté des citoyens», note M. Blouin. «On vise une clientèle de gens vieillissants qui souhaitent demeurer à Lac-Beauport, mais qui ne veulent plus s’occuper de leur maison. On va avoir un complexe avec des services, comme un restaurant, une salle de cinéma, une piscine intérieur et à l’extérieur», poursuit-il.

Si tout se déroule bien, les travaux pourraient débuter en 2020. L’objectif serait de livrer les premières unités en 2021.

Nouveau projet

Comme autres projets dans la grande région de Québec, le groupe Synchro immobilier construit actuellement un nouvel édifice à logements de 85 unités dans Saint-Roch. Un chantier de 18 millions $.

Les travaux sont commencés depuis le printemps dernier. La livraison du bâtiment, situé au 175 Saint-Vallier Est, est prévue en juin 2020. Le projet GECKO comptera six étages et offrira des logements dont le coût variera de 950 $ à 2800 $ (penthouse) par mois.

«Le point central de GECKO est la terrasse sur le toit avec plusieurs zones, notamment pour une salle à manger, une cuisine et des barbecues», conclut M. Blouin.