/entertainment/music
Navigation

[VIDÉOS] Céline Dion dévoile trois nouvelles chansons

La chanteuse donne un avant-goût du disque Courage, qui sortira le 15 novembre

Céline Dion, Courage
Photo courtoisie, Facebook Céline Dion

Coup d'oeil sur cet article

Céline Dion renoue avec d’anciens collaborateurs sur Courage, son nouvel album en anglais attendu le 15 novembre. Elle retient également les services de nouveaux visages, dont DallasK, un DJ californien qui réalise Imperfections, la plus accrocheuse des trois chansons inédites qu’elle lance aujourd’hui.  

  

   

La date de sortie du disque Courage a beau être fixée, son enregistrement n’est pas encore terminé, reconnaît Céline Dion en entrevue. Les fans de l’artiste attendent cet opus depuis longtemps. Au départ, sa parution avait été annoncée pour 2017.   

«Je pense que c’est l’album qui a pris le plus de temps, déclare la chanteuse. [Les chansons] rentrent de tous bords tous côtés. Je les aime toutes!»   

Voici les nouvelles pièces de Céline décortiquées, incluant Flying On My Own, un titre dansant sorti en juin qui figurera sur Courage.   

Courage  

  

  

Écrite par Erik Alcock, Liz Rodrigues et Stephan Moccio, lequel avait pondu son hit de 2002 A New Day Has Come avec Aldo Nova, cette jolie ballade évoque l’absence de René Angélil. Céline Dion commence d’ailleurs en chantant : «I would be lying if I said I’m fine / I think of you at least a hundred times.» («Je mentirais si je te disais que je vais bien/Je pense à toi tout le temps.»)   

Après un début piano-voix minimaliste, Courage sort les violons à partir du deuxième couplet.   

Imperfections  

  

  

Signée par Ari Leff, Michael Pollack, Nicholas Perloff-Giles et DallasK, qui assure également sa réalisation, Imperfections offre un groove pas piqué des vers. Sans compter les claquements qui invitent à danser. Céline Dion y parle d’acceptation de soi : «I got my own imperfections / I got my own set of scars to hide / I got my own imperfections / I can’t hold your heart when i’m fixing mine.» («J’ai mes défauts / J’ai mes cicatrices à cacher / J’ai mes défauts / Je ne peux pas te tenir le cœur quand je dois réparer le mien.»)   

Plus tard, elle pousse l’exercice encore plus loin en déclarant qu’elle doit apprendre à s’aimer avant d’aimer quelqu’un d’autre («Before I can love you / I need to learn to love myself»).   

Selon toute vraisemblance, les radios devraient beaucoup aimer Imperfections, un morceau très actuel, qui n’a rien à envier aux hit pop de 2019.   

Lying Down  

  

Fruit d’une collaboration entre le DJ français David Guetta, Girgio Tuinfort et Sia, cette ballade pétaradante rappelle fortement Alone du groupe Heart, un morceau que Céline Dion avait elle-même repris sur Taking Chances, son album de 2007.   

Mariant violons et sonorités électroniques, Lying Down nous montre une Céline Dion forte qui refuse de plier l’échine. «I don’t need someone who makes me feel so bad», chante-t-elle. («Je n’ai pas besoin de quelqu’un qui me fait sentir mal.»)   

Cette pièce marque les retrouvailles de Céline Dion et Sia, qui avait travaillé au précédent album anglophone de l’interprète, Loved Me Back To Life, en 2013.   

Flying On My Own  

  

  

Sortie en juin, on ignore pourquoi cette pièce dansante, parfaite pour l’été, n’a pas connu un plus grand succès en radio. Son message d’indépendance, concocté par Jörgen Elofson et Liz Rodrigues sur une musique d’Anton Martensson, a beaucoup plu à Céline Dion.   

En entrevue, la diva parle d’une chanson qui traduit parfaitement comment elle se sent. «Je voulais absolument qu’on sache que je suis capable de voler de mes propres ailes parce que je suis forte, parce que je suis une mère de famille. Et quand on est une mère de famille, on se doit d’être forte.»

  • À VOIR AUSSI: