/world
Navigation

Les Bermudes se préparent à l’arrivée de l’ouragan Humberto

Les Bermudes se préparent à l’arrivée de l’ouragan Humberto
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Bermudes se préparaient mercredi au passage à proximité de ses côtes de l’ouragan « majeur » Humberto, de catégorie 3 sur 5, avec des vents violents et une pluie battante.

À midi (heure de Montréal), Humberto se trouvait à 225 kilomètres à l’ouest des Bermudes , avec des vents à 195 km/h, a annoncé le Centre national des ouragans (NHC) américain. Il devrait frôler le minuscule archipel britannique prisé de la jet set vers 20 h, heure locale.

« Nous ne nous attendons pas à des dégâts importants. Cet ouragan nous frôle juste », a déclaré Steve Cosham, coordinateur des catastrophes aux Bermudes, prévenant que « certaines zones pourraient être plus touchées que d’autres », d’après The Royal Gazette, un journal local.

Le centre météorologique des Bermudes a quand même qualifié Humberto de « menace »

Déjà, de fortes pluies s’abattaient sporadiquement sur ce pays considéré comme un paradis fiscal. Les épiceries et bureaux ont fermé plus tôt, tandis que certains habitants barricadaient leurs fenêtres.

« Heureusement, nous sommes mieux placés que la plupart des autres pays pour faire face aux principales menaces que représentent les ouragans », a affirmé Charles Zuill, 83 ans, à l’AFP, évoquant des « bâtiments construits pour résister aux vents violents ». 

Le gouvernement bermudien a conseillé aux citoyens de quitter la route « avant 17 heures ce soir jusqu’à ce qu’un feu vert soit donné demain. » Il a ouvert un refuge d’urgence à l’Académie Cedarbridge, le plus grand lycée des Bermudes.

Mais les autorités ont affirmé qu’elles ne craignaient pas le pire. 

La saison des ouragans dans l’Atlantique, qui se poursuit jusqu’au 30 novembre, s’est intensifiée ces dernières semaines. L’ouragan Dorian a dévasté les Bahamas, faisant au moins 52 morts et des centaines de disparus. 

La tempête tropicale Jerry s’est formée dans l’océan et devrait devenir un ouragan jeudi. Jusqu’à présent, elle ne menaçait aucune zone côtière.