/elections
Navigation

Troisième lien: pas d’inquiétude, selon le maire Lehouillier

Troisième lien: pas d’inquiétude, selon le maire Lehouillier
Photo Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Gilles Lehouillier ne s’inquiète pas outre mesure de constater que le troisième lien ne fait pas formellement partie de la liste d’épicerie du premier ministre, François Legault, aux partis politiques fédéraux.

« On a fait des vérifications ce matin même [mercredi] auprès du ministère des Transports [...] La demande formelle du premier ministre, faite en juin dernier, de s’assurer que les partis politiques fédéraux vont financer le troisième lien tient toujours. Ça nous a rassurés », a indiqué le maire de Lévis, mercredi, en marge d’un point de presse.

Selon lui, « leur engagement [la Coalition avenir Québec] est ferme. Jusqu’à maintenant, j’ai confiance dans le gouvernement du Québec. J’ai la conviction profonde qu’ils veulent réaliser le troisième lien ».

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

 

« Ça s’intensifie »

M. Lehouillier a rappelé que le ministère des Transports a récemment mandaté des firmes pour faire du forage sur le tracé du mégaprojet. « Ça procède. Ça s’intensifie. Il se fait du forage. Nous, on pense que le processus avance bien, a-t-il ajouté. Le gouvernement ne lâchera pas le morceau. »

Interrogé quant à d’éventuelles réunions du comité politique d’élus qui siège au bureau de projet du troisième lien, le maire de Lévis a fait savoir que la prochaine rencontre ne devrait pas avoir lieu avant plusieurs mois. « Il va y avoir une rencontre quand le projet va être prêt [...] Dès que le projet va être suffisamment avancé, il est clair qu’on va faire une rencontre avec les élus. En juin, ils se donnaient à peu près un an. »