/news/provincial
Navigation

Une maison tricentenaire pourrait être démolie à Québec

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC – Une des plus anciennes maisons de la ville de Québec pourrait être détruite. Les propriétaires de la résidence Pasquier, située dans le secteur Neuchâtel, ont obtenu un permis de démolition.

«Ça nous arrache le cœur parce que les vieilles maisons sont très importantes pour notre identité locale et nationale», a témoigné le président de la Société historique de La Haute-Saint-Charles, Mario Lussier.

Le bâtiment date de l’époque de la Nouvelle-France. «C’est une maison qui a été habitée en continu par la même famille pendant huit générations, donc pendant 300 ans. On parle de huit générations de [la famille] Paquet», a raconté M. Lussier.

Un projet immobilier pourrait prendre la place de la résidence tricentenaire.

«C’est sûr que moi ça me dérange un peu parce que je n’avais pas de voisin en arrière. Je vais en avoir un, peut-être même plusieurs», a avancé Claude Boivin, qui se désole aussi qu’on veuille détruire ce bâtiment.

«On perd des connaissances, des repères de notre identité locale et nationale lorsqu’on démolit ces maisons-là et qu’on envoie ça dans un dépotoir», a poursuivi M. Lussier, qui est également professeur d’histoire au cégep de Lévis-Lauzon.

La Société d’histoire de La Haute-Saint-Charles a envoyé une lettre à la ministre de la Culture, Nathalie Roy, afin qu’elle intervienne dans le processus et protège le bâtiment tricentenaire.