/sports/hockey
Navigation

Le piège d’être favori

Les Sags se méfient d’un trop grand excès de confiance à l’aube de la saison

Rafaël Harvey-Pinard
Photo Le Journal de Québec, Didier Debusschère Repêché par le Canadien de Montréal, Rafaël Harvey-Pinard terminera sa carrière junior avec les Saguenéens de Chicoutimi.

Coup d'oeil sur cet article

C’est avec l’étiquette d’équipe favorite que les Saguenéens de Chicoutimi entameront leur saison vendredi soir, à Sherbrooke. « Le piège dans lequel je ne veux pas qu’on tombe, c’est de ne pas travailler puisque tout le monde nous dit qu’on va être bon », affirme l’entraîneur-chef, Yanick Jean.

Celui qui entame sa 14e saison dans le LHJMQ, assure qu’être considéré favori n’est pas nécessairement un avantage pour sa troupe. Selon lui, le groupe d’entraîneurs aura un lourd travail à faire avec les joueurs.

« Pour nous, ça ne change pas grand-chose sur la glace, c’est le même enseignement que par les années passées. En revanche, c’est sûr que nous avons un travail au niveau mental à faire avec nos joueurs. Je veux que la préparation de mes joueurs soit au maximum et qu’ils aient toujours la pédale au plancher jour après jour. »

Un talent énorme

Du talent, les Saguenéens en regorgent en cette nouvelle saison. Du groupe dirigé par Yanick Jean, Théo Rochette et Hendrix Lapierre seront tous les deux admissibles au prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey qui se déroulera à Montréal, en 2020. Jean est conscient qu’il devra être attentif aux besoins de ces derniers qui pourraient demander un plus grand encadrement.

« On ne les dirige pas différemment des autres puisqu’un tente toujours de maximiser le potentiel et le développement de chaque joueur, mais on va certainement tenter de mieux les orienter face aux différentes situations. On va les aider à faire face à l’attention qu’ils vont recevoir des médias et surtout à la pression qu’ils pourraient se mettre sur les épaules. Je veux tout simplement qu’ils contrôlent ce qu’ils peuvent contrôler et qu’ils laissent faire le reste. »

Harvey-Pinard, « porteur de culture »

À noter que Samuel Houde (MTL), Alexis Shank (MTL), Raphaël Harvey-Pinard (MTL), Louis Crevier (TB), Artemi Kniazev (SJ), Vladislav Kotkov (SJ), Justin Ducharme ( VEG) et Ethan Crossman ( CAR), ont tous participé à des camps de la ligue nationale cette année.

Les Saguenéens vont aussi pouvoir compter sur un capitaine de taille avec l’arrivée de Raphaël Harvey-Pinard cet été. Celui qui a remporté la coupe Memorial avec les Huskies de Rouyn-Noranda lors de la dernière campagne s’est fait remarquer et a même réussi à se faire repêcher en septième ronde par le Canadien de Montréal. Bien que des doutes aient subsisté quant à son avenir avec les Sags, les Canadiens l’ont finalement retourné à son club junior, au plaisir de l’entraîneur-chef.

« Lors de nos quelques entretiens, le Canadien a toujours été très correct avec nous et l’organisation nous a tenus au courant de son dossier. Je suis heureux de le voir terminer son stage junior avec nous. Raphaël est un porteur de culture, c’est un leader né et je n’ai aucun doute qu’il va nous aider énormément. »

En raison des travaux au centre George-Vézina, le premier match des Sags à Chicoutimi aura lieu le 4 octobre prochain face aux Mooseheads de Halifax, finalistes de la dernière Coupe Memorial.