/sports/hockey
Navigation

Un duel Océanic-Drakkar pour amorcer la saison

La patience sera de mise cette année à Baie-Comeau qui aligne plusieurs recrues

Le Drakkar de Baie-Comeau pourra compter sur la présence de son capitaine Gabriel Fortier, vendredi soir, lorsqu’il disputera son match inaugural face à l’Océanic de Rimouski.
Photo courtoisie, Denis Thibault Le Drakkar de Baie-Comeau pourra compter sur la présence de son capitaine Gabriel Fortier, vendredi soir, lorsqu’il disputera son match inaugural face à l’Océanic de Rimouski.

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU | Le Drakkar de Baie-Comeau amorcera la 23e saison de son histoire devant ses partisans, vendredi soir, alors qu’il recevra la visite de l’Océanic de Rimouski.

Les deux grands rivaux de la division Est croiseront d’ailleurs le fer à deux reprises à l’occasion de ce programme double, qui se complétera samedi après-midi, sur la glace du centre Henry-Leonard.

Détenteurs d’un bilan parfait de 6-0 lors du calendrier des matchs préparatoires, les Nord-Côtiers tenteront de s’inspirer de cette belle séquence pour amorcer le calendrier régulier sur une bonne note.

« Il est bien important de comprendre qu’il s’agit de deux choses bien différentes. Oui, les joueurs ont connu du succès, mais le compteur est à zéro pour tout le monde », a précisé avec réalisme le nouvel entraîneur-chef, Jon Goyens.

Absent du camp d’entraînement au cours des dernières semaines, afin d’aller au chevet de son jeune fils malade, le nouveau pilote est de retour en pleine forme tout comme son bambin. « Henri a attrapé un virus. Nous avons vécu des moments inquiétants, mais tout est rentré dans l’ordre et il est même en ville pour l’occasion. »

Pas des robots

Depuis qu’il a pris la barre du navire, Goyens a mis l’accent sur l’encadrement et l’enseignement individuel de ses protégés et n’a pas dérogé de son plan de match depuis le début des activités.

« On parle souvent de systèmes de jeu, mais on ne veut pas que nos joueurs agissent comme des robots. Ils doivent développer leurs habiletés personnelles et jouer avec confiance. S’ils le font, leur contribution au sein du club sera naturellement meilleure. »

Avec 12 recrues dans l’alignement, le nouveau patron derrière le banc est bien conscient que la patience sera de mise.

« C’est sûr qu’il va y avoir des erreurs et des soirées plus difficiles, mais nous voulons que nos gars s’impliquent à fond tout en mettant l’emphase sur leur éthique de travail », a insisté le dirigeant, qui confiera le filet au gardien de but Lucas Fitzpatrick.

En bref

Le pilote du Drakkar pourra compter sur du renfort d’expérience pour ce match inaugural alors que le capitaine Gabriel Fortier (Tampa Bay) et le défenseur Xavier Bouchard (Las Vegas) ont été retranchés au camp de leur équipe professionnelle. Les deux vétérans de 19 ans étaient attendus à Baie-Comeau jeudi. De son côté, l’attaquant Nathan Légaré poursuit toujours son aventure au camp des Penguins de Pittsburgh.