/news/health
Navigation

Santé: Plus de patients recevront du soutien à domicile

Coup d'oeil sur cet article

Près de 4000 personnes supplémentaires pourront bénéficier de soins de santé et de soutien à la maison dès la prochaine année, promet Québec.

Trois ministres du gouvernement Legault ont expliqué, vendredi, en conférence de presse, que l’utilisation des 280 M$ déjà prévus à cet effet dans le dernier budget servirait à ajouter plus d’un million et demi d’heures de soutien.

Bonne nouvelle

« Pour l’année 2019-2020, c’est une augmentation de 20 % des heures octroyées par rapport à l’année 2017-2018. Cela va nous permettre d’augmenter l’intensité et le volume du service », a indiqué la ministre de la Santé, Danielle McCann, flanquée du ministre délégué à la Santé, Lionel Carmant, et de la ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais.

En plus des personnes âgées, cette annonce touche entre autres les personnes avec un handicap physique ou mental, ceux qui ont besoin de soins postopératoires et les patients en fin de vie.

Le président du Conseil pour la protection des malades, Paul Brunet, accueille favorablement cette annonce, mais ajoute que l’argent doit aller pour les soins.

« Si l’argent se rend sur le terrain, c’est une nouvelle très importante. Quand tu ne donnes pas de bons soins à domicile, les gens se retrouvent à l’urgence, dit-il. Donc, si on offre de bons soins à domicile, ça permet de réduire la pression sur les urgences, qui peuvent s’occuper davantage des cas urgents ».

Employés recherchés

« Le gros défi, ce sera l’embauche. Il faudra beaucoup de marketing. Il faudra expliquer que ce sont des emplois gratifiants et surtout offrir de meilleures conditions de travail. Au Zoo de Granby, un employé peut commencer avec un salaire de 16 $ l’heure. C’est plus que certains préposés », a commenté Paul Brunet.

Pour ce faire, Québec compte embaucher environ 2500 personnes supplémentaires.

« On embauche déjà des auxiliaires de l’étranger et on souhaite attirer des retraités », a précisé la ministre McCann, ajoutant qu’un programme de bourse avait été mis en place pour les nouveaux auxiliaires aux services de santé et sociaux.

De plus, l’amélioration des conditions de travail, notamment en offrant des postes à temps plein et non à temps partiel, favoriserait le recrutement, selon elle.

Une centaine de personnes auraient déjà été recrutées.


► 360 000 patients reçoivent des soins à domicile. La liste d’attente pour recevoir un premier service de soins à la maison contient environ 9000 noms.