/news/provincial
Navigation

Réouverture retardée sur la route de l’Église

Les commerçants du côté est devront encore patienter

La route de l’Église a été littéralement éventrée cet été en raison de travaux majeurs.
Photo Stevens LeBlanc La route de l’Église a été littéralement éventrée cet été en raison de travaux majeurs.

Coup d'oeil sur cet article

Promise pour la fin septembre, la réouverture des voies de circulation du côté est sur la route de l’Église aura finalement lieu deux semaines plus tard, à la mi-octobre, a annoncé la Ville de Québec vendredi.

Les commerçants affectés par le mégachantier routier devront prendre leur mal en patience un peu plus longtemps que prévu. Les voies du côté est seront libérées de leurs entraves le 15 octobre prochain.

« Le changement de phase vers le côté ouest était prévu initialement le 28 septembre. Des facteurs externes ont modifié la séquence des travaux de finition, notamment l’ajout de conduites et la reconstruction de massifs d’utilités publiques non prévus », a fait savoir la Ville de Québec par voie de communiqué.

Les représentants de la Ville avaient pourtant assuré aux commerçants qu’ils récupéreraient les voies du côté est à la fin septembre, lors de réunions cet été à l’ancien hôtel de ville de Sainte-Foy.

Des commerçants déçus

La déception était palpable au bout du fil quand Le Journal a joint un des copropriétaires de Bicycles Record pour lui annoncer la nouvelle. « Ça fait un bon mois qu’on pense qu’à la fin septembre, le trafic traverse de notre côté. Le fait d’apprendre ça, c’est sûr qu’on n’est pas contents. On avait hâte de dire que c’est enfin chose du passé », a réagi Stéphane Pelletier.

« On devait récupérer nos voies à la fin septembre. Ça nous mène un peu plus loin. On commence à être habitués à une certaine souffrance. Est-ce qu’on y peut quelque chose ? », a commenté pour sa part Christian Laliberté, de la librairie La Liberté, visiblement résigné.

« Efforts soutenus »

La Ville souligne que l’entrepreneur et ses sous-traitants ont réussi à limiter les retards par rapport à l’échéancier initial grâce à leurs « efforts soutenus ». Les travaux de la route de l’Église se poursuivront jusqu’au début décembre du côté ouest. Ils reprendront au printemps 2020.

« L’an prochain, la Ville effectuera les travaux de finition, notamment la construction de la piste cyclable et les aménagements paysagers », peut-on lire dans le communiqué. Rappelons que la Ville est en train d’élaborer un programme de compensation pour les commerçants affectés par de grands travaux.

Ceux de la route de l’Église, dont les ventes ont été affectées par une perte d’achalandage, devraient pour la plupart être admissibles à une aide financière maximale de 30 000 $. Certains commerçants, exclus du programme, réclament un élargissement des critères de celui-ci pour être eux aussi indemnisés.