/elections
Navigation

Inondations: le Bloc souhaite permettre aux sinistrés d’utiliser leur REER

Inondations: le Bloc souhaite permettre aux sinistrés d’utiliser leur REER
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

SAINTE-MARTHE-SUR-LE-LAC | Le Bloc québécois estime qu’un allègement des règles pour le retrait des REER devrait être accordé aux victimes des inondations, notamment ceux de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, pour des rénovations.

En campagne dans cette ville des Laurentides qui a été fortement touchée par les inondations du printemps dernier, le chef bloquiste Yves-François Blanchet a fait part vendredi de sa proposition pour qu’Ottawa permette aux victimes de la montée des eaux d’avoir «accès à leur REER, sans pénalité et sans coûts» pour rénover leur demeure.

En outre, si une famille doit déménager, elle pourrait aussi avoir accès au régime d'accession à la propriété (RAP), a-t-il précisé, et ce, même pour les personnes qui ont utilisé le programme pour l’achat d’une première résidence.

«Il est important que cette mesure puisse se faire sans pénalité et sans montant maximal», a-t-il poursuivi, demandant que les mesures soient rétroactives au 6 mai 2017 et assorties à une période de remboursement de 15 ans.

Changements climatiques

Par ailleurs, le chef bloquiste croit qu’il faut absolument combattre les changements climatiques et appelle Ottawa à joindre le geste et la parole.

Yves-François Blanchet propose en ce sens de déposer un projet de loi pour que le gouvernement fédéral «respecte ses propres cibles actuelles en matière de réductions de gaz à effets à serre» et que tous les quatre ans, les objectifs soient revus.