/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Radio-Canada: La crise? Quelle crise?

Radio-Canada: La crise? Quelle crise?
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Êtes-vous passés récemment par le boulevard René-­Lévesque, à Montréal ? Elle est vraiment belle la future nouvelle Maison de Radio-Canada ! Mais elle vous coûte cher.

Mon collègue Pierre-Olivier Zappa a découvert des dépassements de coûts de 25 millions $. Alors que les médias sont en crise, que les journaux sont affamés, que tout le monde se serre la ceinture, au bord du précipice, à Radio-Canada, on dépasse les budgets. Rien de trop beau pour la classe ouvrière...

Tout le monde en réunion

Mon collègue Zappa a découvert que ce sont « des modifications aux plans d’aménagement qui ont gonflé la facture. Par exemple, les espaces à bureaux devaient initialement être ouverts. Le diffuseur public a finalement exigé que 230 bureaux fermés soient aménagés ».

Radio-Canada a répondu au reportage de mon collègue : « Il n’y a aucun bureau fermé dans l’édifice, mais des salles de réunion ».

Mercredi, à QUB radio, Guy Fournier, qui a été président du CA de Radio-Canada en 2005-2006, en a poussé une bonne : avec 230 salles de réunion... la société d’État est atteinte de « réunionite ».

Faisons le calcul : la nouvelle maison sera constituée de deux tours, une de sept étages, l’autre de quatre. Ça fait 20 salles de réunion... par étage (230 divisé par 11). Avez-vous ça dans votre entreprise, vous ?

Sur le site nouvellemrc.radio-canada.ca, on trouve plein d’infos excitantes sur cette future nouvelle maison. La cafétéria, par exemple : « Le concept Œufs à votre goût sera offert grâce à un équipement de cuisson de comptoir disposant d’une hotte intégrée ! [...] Les employés ayant des horaires atypiques pourront déguster des aliments frais et des plats préparés en tout temps grâce à un réfrigérateur intelligent qui sera opéré avec l’aide d’un iPad mini. [...] La terrasse située au niveau 7 de la tour Nord offrira une vue imprenable sur la ville. [...] La terrasse de la tour Sud, adjacente à un toit végétalisé, donnera une belle vue sur le fleuve et le pont Jacques-Cartier. Elle sera disponible pour les employés (ex. : heure du lunch). [...] Une salle de ressourcement d’environ 800 pc servira, entre autres, aux activités physiques [...] Un groupe de réflexion sera mis en place afin de réfléchir au développement des activités physiques et de ressourcement offertes dans la nouvelle MRC. [...] 6 douches dans chaque vestiaire (hommes/femmes). Station de vélos : Entrée dédiée sécuritaire – environ 200 places intérieures situées au sous-sol ».

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

 

On va se le dire

Parfois, on me demande pourquoi Québecor fouille tant dans les dossiers de Radio-Canada. La réponse : parce que c’est une société d’État, qui reçoit 1,2 milliard $ d’argent public par année. Il faut aussi se demander pourquoi les autres médias ne fouillent pas plus les dossiers radio-canadiens.

Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir plusieurs employés qui travaillent aussi à Radio-Canada !

Regardez ce que le chroniqueur télé de La Presse écrivait récemment au sujet de la nouvelle quotidienne de Sébastien Diaz, On va se le dire : « J’y ai aussi vu plus souvent mes camarades de la salle de rédaction de La Presse que dans la vraie vie. Vive les écrans ».

On va se le dire, les journalistes de La Presse se sentent à Radio-Canada comme... à la maison.