/news/provincial
Navigation

L’aéroport de Québec poursuit son ménage

Quebec
Photo Stevens LeBlanc Stéphane Poirier. Président et chef de la direction

Coup d'oeil sur cet article

Le patron de l’aéroport de Québec, Stéphane Poirier, poursuit son grand ménage. Après avoir remercié deux vice-présidents quelques semaines après sa nomination, il démet de ses fonctions son vice-président au développement des affaires.

Selon nos informations, les employés ont appris la nouvelle au cours des derniers jours. Le vice-président

Bernard Thiboutot occupe maintenant un rôle de conseiller dans l’organisation, et la direction de l’aéroport cherche à pourvoir son ancien poste.

« Dans le cadre du déploiement d’une nouvelle planification stratégique, nous continuons d’adapter notre organigramme afin qu’il soit représentatif des priorités que nous sommes en train de nous donner pour les prochaines années », répond dans un courriel au Journal la porte-parole de l’aéroport, Laurianne Lapierre.

« M. Thiboutot concentrera ses efforts sur la valorisation de nos actifs en lien avec notre objectif de diversifier nos revenus, à titre de conseiller sénior aux développement et projets spéciaux », poursuit-elle.

Des coupes

En mai dernier, lors de sa première sortie publique, le président et chef de la direction de l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec (YQB) avait affirmé que des « ajustements » dans l’effectif pourraient être à venir. Il n’avait toutefois pas voulu fournir davantage de précisions sur son plan de match concernant les employés.

À ce moment, les noms de Serge St-Laurent et de Daniel Perreault, qui occupaient des postes dans la haute direction, ne figuraient déjà plus sur le site de l’organisation.

Vendredi, il n’a pas été possible de connaître les raisons justifiant le remerciement de M. Thiboutot comme vice-président. La direction de l’aéroport n’a également pas voulu dire si d’autres changements étaient dans ses plans.

Frictions

Rappelons qu’au cours des dernières années, l’ancienne administration sous le règne de Gaëtan Gagné a fait à plusieurs reprises les manchettes des médias, notamment en raison de frictions avec la Ville de Québec.

Récemment, le maire de Québec, Régis Labeaume, a réitéré que l’aéroport de Québec était géré comme une entreprise privée. Le différend entre l’administration municipale et l’aéroport demeure l’enjeu des nominations au conseil d’administration de YQB.