/sports/football/alouettes
Navigation

«Un grand défi devant nous» - Khari Jones

«Un grand défi devant nous» - Khari Jones
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Les Alouettes de Montréal risquent d’en avoir plein les bras alors que les puissants Blue Bombers de Winnipeg seront de passage au Stade Percival-Molson, samedi soir.

En effet, les Moineaux se frotteront à une formation qui trône au sommet de la division Ouest de la Ligue canadienne de football (LCF), en vertu d’une fiche de 9-3. Il s’agit également de l’équipe ayant inscrit le plus grand nombre de points (355) et qui en a le moins accordés (228) après 12 matchs.

Il va sans dire que l’entraîneur-chef des «Als», Khari Jones, ne prend pas les Blue Bombers à la légère, bien au contraire.

«Il s’agit vraiment d’une bonne équipe, ce sera tout un test pour nos gars, a-t-il dit lors de son point de presse de vendredi. Les Blue Bombers jouent du très bon football, et ce, sur les trois facettes du jeu. Leur défensive est bonne, elle est en mesure de reprendre le ballon et de marquer des points. Les unités spéciales sont solides. [...] Leur attaque court exceptionnellement bien avec le ballon. Nous avons tout un défi devant nous.»

Qu’à cela ne tienne, Jones considère que ses hommes sont néanmoins en mesure de sortir vainqueurs de ce duel.

«Nous sommes compétitifs dans tous nos matchs, nous nous battons et remportons des duels serrés», a-t-il indiqué.

Il faut donner raison au pilote, sa formation a remporté quatre de ses six victoires par un écart de sept points ou moins. Espérons pour lui que l’histoire se répétera contre l’équipe du Manitoba.

Autre espoir pour les Alouettes : les Blue Bombers sont invaincus à domicile depuis le début de la saison, mais ils ont une fiche de 3-3 à l’étranger.

La menace Willie Jefferson

Le quart-arrière Vernon Adams fils exprime le même respect que son entraîneur pour leurs prochains adversaires, tout en étant persuadé que son équipe est de taille pour ce défi.

«Nous sommes prêts pour un match difficile. Nous savons qu’ils sont bons et nous allons donner le meilleur de nous-mêmes», a exprimé l’athlète de 26 ans.

Afin de donner le meilleur de soi-même, Adams fils devra trouver une solution face au joueur de ligne défensive Willie Jefferson. Le monstre de 6 pi 7 po et 248 lb terrorise les pivots adverses, lui qui a déjà 11 sacs en 12 parties cette saison.

«Je ne dois pas m’en soucier et bien lancer le ballon, a affirmé Adams fils au sujet de Jefferson. Il est bon pour mettre de la pression sur les quarts-arrière et il a tout pour lui, la vitesse, la force, bref il est complet. Même quand il ne fonce pas sur toi, il représente une menace avec ses mains dans les airs. Je dois faire très attention à ça aussi.»

Des éloges pour William Stanback

Si Jefferson retient l’attention, c’est l’ensemble de la défensive des Bombers qui est impressionnante. Elle est notamment première dans le circuit canadien contre la course.

Toutefois, Adams fils ne s’inquiète pas trop pour cette facette du jeu.

«Nous avons William Stanback, a indiqué le quart-arrière. La ligne offensive sait ce qu’elle a à faire, nos receveurs de passes peuvent faire des blocs et «Stan» va courir. Nous n’allons pas abandonner notre jeu au sol car ils sont bons dans cette facette du jeu. Nous avons le meilleur porteur de ballon de la Ligue dans notre équipe.»

Stanback aura toutefois une sérieuse compétition en ce qui concerne le titre de «meilleur porteur de ballon de la ligue», puisqu’Andrew Harris sera de la formation des Blue Bombers. Ce dernier est de retour après une suspension de deux parties pour utilisation de produits dopants.