/sports/football/alouettes
Navigation

«Cette équipe est différente» - Vernon Adams fils

«Cette équipe est différente» - Vernon Adams fils
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Si les amateurs de football ont été surpris de voir les Alouettes réussir une remontée spectaculaire, la plus importante de leur histoire, pour vaincre les Blue Bombers de Winnipeg, samedi au stade Percival-Molson, les joueurs de la formation montréalaise n’ont jamais douté de leurs chances. 

«Je suis ici depuis plus ou moins quatre ans, dans différents rôles, et je peux dire que cette équipe est différente», a affirmé le quart-arrière Vernon Adams fils, à propos de la version 2019 des Oiseaux, après la victoire de 38 à 37 des siens. 

«Nous avons un feu qui nous anime, a-t-il ajouté. Nous nous aimons tous. Il n’y a rien de fou qui se passe (dans le vestiaire ou à l’extérieur du terrain). Nous nous soucions seulement de l’équipe.» 

Un sentiment partagé par l’entraîneur-chef Khari Jones. 

«Nous sommes des combattants, a-t-il lancé. Les gars vont se battre, peu importe ce qui se passe. Je suis fier d’eux.» 

À la mi-temps, les Moineaux tiraient de l’arrière 34 à 17, mais Jones n’a jamais senti que ses joueurs se croyaient vaincus. 

«Je leur ai demandé s’ils pensaient que le match était fini et unanimement la réponse a été non, a-t-il raconté. J’ai dit : "allons-nous battre alors".» 

Mauvaise habitude 

Des remontées enlevantes offrent de bons spectacles, mais les Alouettes aimeraient tout de même mieux entamer leur rencontre. 

«Depuis le début de l’année, nous avons cette confiance. Nous savons que ce n’est jamais fini, a expliqué le joueur de ligne offensive Kristian Matte. Toutefois, nous devons corriger nos erreurs. Nous avons encore commencé au ralenti. Nous devons jouer aussi bien en début de match qu’à la fin.» 

Le Québécois a effectué samedi son 100e départ en carrière dans la Ligue canadienne de football (LCF), tous avec les Alouettes. 

«Nous sommes très fiers de la victoire, mais nous voulons obtenir de meilleurs départs, a pour sa part indiqué Adams fils. C’est quelque chose de récurrent depuis les cinq dernières semaines. Nous commençons lentement et nous nous retrouvons dans des matchs serrés.»

Sur le même sujet