/elections
Navigation

Controverse du blackface: les conservateurs dépassent maintenant les libéraux

Controverse du blackface: les conservateurs dépassent maintenant les libéraux
Photo, Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Les conservateurs devancent maintenant les libéraux selon un récent sondage, le premier publié depuis que des vieilles photos de Justin Trudeau arborant un maquillage de type «blackface» ont refait surface.

L’enquête d’opinion a été menée par la firme Nanos entre mercredi et vendredi, soit en plein cœur de la controverse. Les chiffres laissent entendre que les clichés du premier ministre, le visage noirci lors d’événements costumés, ont eu un impact dans la campagne.

Les libéraux de Justin Trudeau récoltent ainsi 32 % des intentions de vote, en baisse de trois points par rapport au mois dernier. Toujours selon le sondage de Nanos, qui a été mené pour le compte du Globe and Mail et de CTV News, les conservateurs eux, ont grimpé de près de 5 points durant la même période. À 37 % d’appuis, le parti d’Andrew Scheer dispose maintenant d’une avance d’environ 5 % sur le Parti libéral.

Par ailleurs, 14 % des répondants à ce sondage téléphonique accordent leur confiance au Nouveau Parti démocratique (NPD) de Jagmeet Singh, en légère baisse comparativement au mois dernier. Les verts d’Elizabeth May, soutenus par 9 % des sondés, sont relativement stables. Le Bloc québécois recueille 5 % des intentions de vote, un chiffre à relativiser sachant que le parti ne présente des candidats qu’au Québec.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

La marge d’erreur du sondage est de 2,8 %, 19 fois sur 20.

Quoi qu’il en soit, Justin Trudeau, aura fort à faire pour permettre à son parti de former un gouvernement majoritaire à nouveau le 21 octobre prochain. À 32 % dans ce dernier coup de sonde, les libéraux sont bien loin de leur résultat de 2015, alors qu’ils avaient reçu près de 40 % des voix.

Il sera maintenant intéressant de noter si les excuses du premier ministre lui permettront de repasser devant les conservateurs dans les prochains sondages. Justin Trudeau s’est excusé à deux reprises depuis que le magazine Time a ressorti une photo de lui, datant de 2001, sur laquelle on le voit déguisé en Aladin lors d’une soirée «mille et une nuits». Il avait aussi reconnu qu’il s’était maquillé la figure de noir à une autre reprise. Le réseau Global a ensuite fait état d’un troisième événement du genre: une vidéo tournée au début des années 90 dans laquelle Justin Trudeau, encore une fois maquillé de noir, interprète une chanson du folklore jamaïcain rendue populaire par le chanteur afro-américain Harry Belafonte.