/entertainment/tv
Navigation

L’une des stars de l’émission «Queer Eye» annonce être séropositive

L’une des stars de l’émission «Queer Eye» annonce être séropositive
FayesVision/WENN.com

Coup d'oeil sur cet article

L’une des têtes d’affiche de la populaire émission de téléréalité «Queer Eye», Jonathan Van Ness, a publiquement annoncé être séropositif et «faire fièrement partie de cette communauté».

Outre cette révélation, dévoilée dans une entrevue accordée au «New York Times» samedi, l’homme de 32 ans a raconté avoir été victime d’une agression sexuelle pendant son enfance, avoir eu des relations sexuelles avec des hommes plus âgés lors de son adolescence et avoir dû lutter contre la toxicomanie.

Le membre des «Fab 5» lancera prochainement sa première autobiographie, «Over the Top : A Raw Journey to Self-Love» dans laquelle il dévoile une partie sombre de sa vie.

«Je fais des cauchemars tous les soirs depuis trois mois parce que j’ai peur de me montrer aussi vulnérable aux gens», a avoué Van Ness, qui se démarque par sa forte personnalité.

À l’école secondaire, Jonathan Van Ness se serait distingué pour les «mauvaises raisons».

«J’étais trop gros, trop féminin, trop flamboyant et pas assez attachant», selon ses propres dires.

C’est en allant chercher du réconfort auprès d’hommes plus âgés que le jeune Van Ness aurait commencé à consommer des drogues dures, telles la cocaïne et la méthamphétamine, entre autres.

Le jeune homme a appris «la dévastatrice nouvelle» de la séropositivité à 25 ans et depuis, il se considère comme «un membre de la belle communauté séropositive».

Au terme de ces vibrantes révélations au «New York Times», Jonathan Van Ness a souhaité envoyer un message positif à la grande communauté derrière lui.

«Je veux que les gens réalisent qu’on n’est jamais à ce point brisé qu’on ne puisse être réparé.»