/news/green
Navigation

Près de 250 000 étudiants en grève ou en pédagogique le 27 septembre

Coup d'oeil sur cet article

Près d'un quart de million d'élèves et d'étudiants de tous âges seront en grève ou auront droit à une journée pédagogique vendredi prochain à l'occasion de la journée de mobilisation pour le climat. 

Sur les quelque 245 000 étudiants qui ne se seront pas en classe le 27 septembre, près de la moitié, soit 114 000 élèves, proviennent de la Commission scolaire de Montréal (CSDM). Celle-ci avait causé la surprise et suscité un débat mardi en décrétant une journée pédagogique pour permettre à ses élèves de se joindre à la grande marche pour le climat qui se tiendra à Montréal, en présence de la militante environnementaliste suédoise Greta Thunberg.
Cette initiative de la CSDM n'a toutefois guère suscité d'engouement dans les 72 autres commissions scolaires de la province. En effet, seule la commission scolaire anglophone New Frontiers, qui regroupe environ 5000 élèves dans ses établissements du sud-ouest de la Montérégie, a choisi d'emboîter le pas en décrétant une journée pédagogique, en devançant celle prévue le 4 octobre.
De leur côté, les quelque 19 500 élèves de la commission scolaire Lester B. Pearson pourront aussi se joindre à la marche à la faveur d'une journée pédagogique, mais celle-ci avait déjà été décidée il y a deux ans, a précisé l'organisme.
Quelques autres commissions scolaires ont précisé que leurs activités seront maintenues comme à l'habitude, mais ont ouvert la porte à une participation de leurs élèves à la journée de mobilisation.
Ainsi, les commissions scolaires Marie-Victorin (environ 33 000 élèves), de Laval (environ 54 000 élèves) et English-Montreal (environ 44 000 élèves) ont appelé les parents dont les enfants participeront à la marche pour le climat à contacter leur école pour justifier leur absence.
Il est à noter que certaines écoles organisent aussi des activités, comme des marches, à l'occasion du 27 septembre, indépendamment de la position de leur commission scolaire. C'est, par exemple, le cas de l'école secondaire Sieur de Coulonge, à Mansfield-et-Pontefract, où les élèves entameront une marche à 13 h.
Par ailleurs, le groupe La planète s'invite à l'université a indiqué, vendredi, que les associations étudiantes et les cégeps ayant voté en faveur d'une journée de grève représentent désormais 106 250 étudiants en grève.