/sports/football/rougeetor
Navigation

Rouge et Or: le grand jour pour Thomas Bolduc

Le quart-arrière obtiendra son premier départ cet après-midi contre McGill

Thomas Bolduc est prêt à affronter McGill cet après-midi.
Photo Didier Debusschère Thomas Bolduc est prêt à affronter McGill cet après-midi.

Coup d'oeil sur cet article

Thomas Bolduc trépigne d’impatience de vivre son baptême des rangs universitaires.

«Je suis vraiment excité et j’ai vraiment hâte, a raconté Bolduc qui sera aux commandes de l’offensive du Rouge et Or de l’Université Laval cet après-midi face à McGill. Ça va être une belle expérience et je veux en profiter à 100 pour cent. Ça va plus vite que prévu, mais je suis vraiment prêt.»

À son premier départ, mais aussi à ses premiers pas, Bolduc veut éviter de trop en faire. «Je suis bien entouré et je devrai suivre mes progressions de lecture et donner la balle à nos athlètes, a expliqué le produit des Cougars du Collège Champlain. McGill va peut-être mettre de la pression, mais nous avons une très bonne ligne offensive et nous sommes prêts à toutes les éventualités.»

Bolduc fera ses débuts sous les yeux de son père André, puisque les Alouettes de Montréal étaient en action, samedi. «C’est vraiment le fun qu’il puisse être présent, a-t-il exprimé. Il sera aussi excité que moi.»

Justin Éthier est satisfait de la progression de Bolduc. «Il a connu une belle progression pour se familiariser avec le cahier de jeux, les protections et la terminologie, a souligné le coordonnateur offensif lavallois. Il va faire ses erreurs, mais il n’est pas seul en offensive. Il doit bien réagir dans l’adversité et avoir la mémoire courte. Je veux qu’il s’amuse.»

«Le ballon sort rapidement, ce qui est toujours intéressant d’un quart-arrière. Il prend des décisions rapides et il possède un bon bras, de poursuivre Éthier. On doit avoir une meilleure production par la passe. Nous avons eu le luxe de gagner nos deux premières parties en misant principalement sur le jeu au sol, mais ça ne fonctionne pas toujours. McGill mise sur une défensive à maturité. Montréal et McGill sont les deux meilleures défensives jusqu’à maintenant.»

Retour de St-Amant

Le Rouge et Or a apporté un autre changement important. Le vétéran demi-défensif Louis-Philippe St-Amant évoluera comme maraudeur à la place de Vincent Lévesque. Il disputera son premier match depuis la Coupe Dunsmore 2018 alors qu’il s’était déchiré le ligament croisé antérieur. «J’ai joué comme maraudeur quelques parties à ma première saison collégiale à CNDF ainsi qu’à un camp de printemps en Floride et je retourne dans mes vieilles pantoufles, a-t-il illustré. Je suis à l’aise. Je suis habitué qu’on me bouge partout et je connais plusieurs positions. Je connais bien le système et je peux utiliser mes qualités athlétiques.»

Le retour au jeu de St-Amant a été retardé parce qu’il s’est blessé à un ischiojambier. «Mon orthèse au genou m’a causé des problèmes et on a décidé de l’enlever, a-t-il expliqué. Ce fut plus long que prévu, mais j’ai le goût d’en profiter au maximum parce que je vois la fin approcher. Je veux vivre le moment présent.»

Finalement, David Dallaire disputera son premier match dans les rangs universitaires. Il disputera un premier match à vie avec son frère Christian qui complète son parcours universitaire. Le centre arrière recrue évoluait comme secondeur dans les rangs collégiaux avec les Condors de Beauce-Appalaches.

Un rôle accru pour David Côté

Pour la première fois depuis la Coupe Vanier 2016, le Rouge et Or ne misera que sur un botteur en uniforme cet après-midi contre McGill.

Le vétéran botteur de dégagement Dominic Lévesque a été laissé de côté et David Côté s’acquittera de tous les bottés. Côté avait frappé en relève une partie de la deuxième demie lors du match à Montréal. «Notre philosophie est d’habiller deux botteurs lorsque cela nous procure un avantage, a expliqué l’entraîneur-chef Glen Constantin. On n’a pas eu cet avantage cette saison. Nos adversaires ont eu le meilleur dans les dégagements à chaque partie. Dans ce contexte, nous avons trop de bons joueurs pour habiller deux botteurs.»

Côté est très heureux d’obtenir un rôle accru. «Je suis excité et c’est un beau petit défi. Comme n’importe qui, on veut comme botteur jouer le plus possible afin d’obtenir plus d’occasions d’aider l’équipe.»

Premier match

Côté vivra une première dans les rangs universitaires. «Je n’ai pas fait les trois bottés depuis les rangs universitaires. À Montréal, je n’ai pas performé comme je voulais. Parce que je savais que Montréal allait exercer de la pression, je me dépêchais pour m’assurer de ne pas me faire bloquer.»

Douglas Surf-Biron disputera son premier match en carrière. «Je suis excité et un peu nerveux, a souligné l’ailier rapproché qui a obtenu le feu vert sur le plan académique il y a dix jours. À ma première saison, je ne m’attendais pas à jouer et j’étais prêt à assumer mon rôle. À ma première année à Laval, je n’avais pas de grosses attentes. Il s’agit d’une belle surprise. Je préférais être surpris que déçu.»

Surf-Biron sera inséré dans des formations musclées. «Je vais bloquer et capter des passes dans un rôle similaire à ce que je faisais à CNDF, a expliqué le gaillard de 6 pi 3 po et 217 lb dont le dernier match remonte à novembre 2017. Ça revient assez vite.»