/sports/tennis
Navigation

Le secret de Bianca Andreescu

Coup d'oeil sur cet article

Les deux derniers mois ont été très mouvementés pour la Canadienne Bianca Andreescu, qui a remporté la Coupe Rogers, à Toronto, ainsi que les Internationaux des États-Unis, à New York.

L’athlète de 19 ans a démontré qu’elle avait tout d’une championne lors de ces deux tournois d’envergure, et sa force mentale hors du commun a fait beaucoup jaser.

Quel est donc son secret pour demeurer aussi concentrée dans les moments importants?

«Je crois que c’est la méditation qui me tient vraiment équilibrée et dans le moment présent. J’en fais depuis longtemps maintenant», a-t-elle dit, dimanche, après son entraînement au Stade Uniprix, à Montréal.

«Il faut également prendre du temps pour soi, a-t-elle ajouté. Au moins 10 minutes par jour pour être avec soi-même et se concentrer sur sa respiration. C’est vraiment important.»

«Il y a beaucoup de gens qui travaillent sur l’aspect physique de la chose, mais l’aspect mental est à mon avis aussi important», a-t-elle confié.

La prochaine étape pour Andreescu sera le tournoi de Pékin, en Chine, qui se déroulera du 28 septembre au 6 octobre. Outre les quatre tournois du Grand Chelem et les finales de la WTA, il s’agit de l’une des quatre plus grosses compétitions de l’année, avec Indian Wells, Miami et Madrid.

Et de son propre aveu, elle ne s’attend pas à un retour difficile à la compétition, bien au contraire.

«Je viens de remporter un gros tournoi, c’est sûr, mais je crois que ça va juste me donner encore plus confiance en moi ainsi que du momentum, a-t-elle expliqué. Je me sens prête.»

«Mon équipe a tout mis en œuvre pour que mon retour à l’entraînement se fasse en douceur. Je me sens bien reposée et je suis de plus en plus forte physiquement et mentalement», a-t-elle aussi affirmé.

L’impact de Sylvain Bruneau

Andreescu a véritablement pris son envol cette année sur le circuit de la WTA et ce n’est pas étranger à l’arrivée de Sylvain Bruneau dans son équipe en tant qu’entraîneur à temps plein.

«Depuis que nous avons commencé à travailler ensemble, il a amené mon jeu à un autre niveau, a-t-elle admis. Je crois que c’est la raison pour laquelle je fais si bien sur le circuit maintenant.»

«Il a beaucoup d’expérience, et je crois que la partie la plus importante dans tout cela, c’est d’avoir une bonne relation, et c’est vraiment notre cas, même hors du terrain. Je suis reconnaissante envers lui pour tout ce qu’il a fait pour moi», a-t-elle souligné.