/sports/tennis
Navigation

Milos Raonic s’incline, l’Europe remporte la Coupe Laver

Milos Raonic s’incline, l’Europe remporte la Coupe Laver
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien Milos Raonic a échoué dans sa tentative de donner une première Coupe Laver à l’équipe Monde, lui qui a été vaincu par l’Allemand Alexander Zverev, dimanche, dans le dernier duel de l’événement présenté à Genève en Suisse.

L’équipe Europe a ainsi remporté la compétition pour une troisième fois en autant de tentatives. Cette fois, elle l’a emporté au compte de 13 à 11, alors que tous les affrontements de la troisième et dernière journée valaient trois points.

Dans la rencontre finale, Raonic s’est incliné au compte de 6-4, 3-6 et 10-4, au super bris.

Lors de la première manche, les deux athlètes se sont livré une belle bataille et c’est Zverev qui a obtenu le meilleur grâce à un bris de service au septième point. Il s’agira d’ailleurs de l’unique fois que l’Allemand réussira un bris, lui qui a obtenu six occasions.

Le Canadien est revenu en force au deuxième engagement, utilisant notamment son puissant service. Au total, Raonic a réalisé 12 as et placé 71% de ses premières balles en jeu.

Le super bris d’égalité a toutefois été l’affaire de Zverev, qui n’a jamais réellement été inquiété.

Une journée excitante

En avant 7 à 5 après les deux premières journées de la compétition, l’équipe Europe a subi un dur coup avant le début des hostilités. En effet, l’Espagnol Rafael Nadal a dû déclarer forfait, en raison d’une inflammation de la main gauche.

La perte du «Taureau de Manacor» s’est fait sentir et la formation du Vieux Continent a perdu les deux premiers duels.

Dans le premier match, le Suisse Roger Federer et le Grec Stefanos Tsitsipas se sont inclinés face aux Américains Jack Sock et John Isner. Ces derniers se sont imposés 5-7, 6-4 et 10-8.

Puis, l'Autrichien Dominic Thiem a croisé le fer avec l'Américain Taylor Fritz. Ce dernier a remplacé l'Australien Nick Kyrgios, qui devait initialement prendre part au match, mais qui est blessé à une épaule. Fritz a causé une certaine surprise en prenant la mesure de Thiem, 7-5, 6-7 (3), 10-5.

Federer a cependant permis à l’Europe de revenir dans la compétition en disposant de Isner en deux manches de 6-4, 7-6 (3). L’athlète de 38 ans a ainsi maintenu sa fiche parfaite en simple à la Coupe Laver, lui qui a dorénavant un dossier de 6-0. La prochaine édition de la Coupe Laver aura lui aux États-Unis, à Boston.