/elections
Navigation

Scheer fait des promesses aux anciens combattants

Coup d'oeil sur cet article

CANOE COVE, Î.-P.-É. | Le chef conservateur Andrew Scheer souhaite enchâsser dans la loi un Pacte militaire pour qu’il y ait un changement de culture dans l’appareil fédéral et un «respect absolu» des vétérans.

«Après le 21 octobre, nous allons améliorer votre quotidien, a promis M. Scheer, en campagne à l’Île-du-Prince-Édouard. Au lieu d’obliger les vétérans à travailler plus fort pour toucher leurs prestations gouvernementales, il est temps que le gouvernement travaille plus fort pour les prestations de nos vétérans.»

Critiquant sévèrement le bilan libéral sur ce dossier, les conservateurs promettent d'éliminer l’arriéré des demandes de prestations des vétérans en l’espace de 24 mois et s’engagent à mettre en place un régime de pensions fiable et équitable. «Ces mesures sont simples, directes et réalistes», a-t-il ajouté.

Scheer a plaidé pour un meilleur traitement des Anciens combattants, insistant beaucoup sur un «respect absolu». «Vous avez été trahi et vous méritez mieux», a-t-il poursuivi.

Le Parti conservateur souhaite aussi lancer une enquête indépendante sur l’usage de la méfloquine au sein des Forces armées canadiennes. Prescrit aux militaires de l’armée canadienne depuis plusieurs années, ce médicament anti-malaria causerait des effets secondaires importants ainsi que des problèmes de santé chroniques. La controverse a convaincu l’armée de rendre optionnelle la prise de ce médicament.

Andrew Scheer a promis de «faire différemment», non seulement par rapport au gouvernement Trudeau, mais aussi par rapport à l’ère Harper.

Les conservateurs de Stephen Harper avaient entre autres fermé neuf centres de services aux anciens combattants, suscitant de vives réactions de la part des groupes de vétérans.

Dimanche, les libéraux ont rappelé qu’au cours de leur mandat, ils ont rouvert les bureaux, «recruté plus de 700 personnes et investi plus de 10 milliards $ pour améliorer le soutien aux vétérans et à leurs familles», a soutenu le candidat libéral Lawrence MacAulay, actuel ministre des Anciens Combattants.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.