/sports/hockey/remparts
Navigation

Un premier week-end parfait

Les Diables rouges gagnent 6-4 contre les Voltigeurs à Drummondville et portent leur fiche à 2-0

Carmine-Anthony Pagliarulo
Photo courtoisie, Voltigeurs de Drummondville Carmine-Anthony Pagliarulo a bloqué 33 des 37 tirs des Voltigeurs hier soir pour récolter sa deuxième victoire de la saison.

Coup d'oeil sur cet article

DRUMMONDVILLE | Aidés par le deuxième tour du chapeau de la carrière de Pierrick Dubé, les Remparts de Québec ont surmonté deux déficits de deux buts dimanche après-midi à Drummondville, pour se sauver avec une victoire de 6 à 4 contre les Voltigeurs et ainsi compléter leur premier week-end de la saison avec une fiche parfaite.

Dubé avait ouvert la marque pour les Diables rouges dans les premiers instants de la première période en faisant dévier un tir de James Malatesta, mais les Voltigeurs s’étaient ensuite forgé des avances de 3-1, puis 4-2 en début de troisième période, avant que les Remparts ne répliquent avec quatre buts sans réplique, dont le but égalisateur de Dubé. Ce dernier a ensuite complété le pointage dans un filet désert.

« Deux victoires en deux matchs, ça fait toujours plaisir, surtout avec l’équipe jeune qu’on a. Je pense qu’on a démontré beaucoup d’intensité. On perdait par deux buts et on a été capables de revenir dans le match. Même avec notre jeune équipe, on a des gars confiants et qui s’adaptent vite. En travaillant comme ça, on peut faire de belles choses », a réagi l’attaquant après le match.

Pas toujours ménagé par l’entraîneur Patrick Roy l’an dernier, Dubé compte maintenant cinq points à ses deux premiers matchs de la saison et le pilote des Diables rouges aime ce qu’il voit de son numéro 72.

« Duby, depuis le début du camp, j’aime son attitude. Je trouve qu’il a changé, il est plus mature et j’aime voir son intensité. Offensivement, il est continuellement impliqué dans le jeu et ça me réjouit. Le fait qu’il joue avec Bibeau et Malatesta, ça nous fait un bon trio. On peut obtenir l’apport offensif d’un peu tout le monde », a mentionné Roy qui a aussi aimé le travail des jeunes Nathan Gaucher et Jacob Melanson. Ce dernier, utilisé sporadiquement, a tout de même trouvé le moyen d’inscrire un premier point dans la LHJMQ en se faisant complice du deuxième but des siens, celui de Thomas Caron.

Édouard Saint-Laurent et Anthony Gagnon (but gagnant) ont aussi marqué pour les Diables rouges.

Erreurs défensives

Les Remparts ont inscrit 10 buts en temps réglementaire lors de leurs deux victoires, mais ils en ont aussi accordé huit. Dimanche encore, plusieurs buts des Voltigeurs ont été directement la cause d’erreurs défensives des Remparts, tandis que Carmine-Anthony Pagliarulo a sauvé la mise à d’autres occasions, notamment en première période quand il a volé Jérémy Lapointe à bout portant.

« Je suis content qu’on trouve une manière de gagner, mais j’aimerais qu’on donne moins de chances de marquer. Pag a dû se dépasser à plusieurs reprises. Ce sont des erreurs qu’on peut corriger facilement, mais il faut le faire. Quand on donne des chances, je vais te dire une affaire, on en donne des pas pires », a reconnu l’entraîneur.

Sergeev sur la touche

Blessé à l’épaule en troisième période, vendredi soir à Victoriaville, Aleksei Sergeev a raté la rencontre de dimanche des Remparts. Il rencontrera le docteur François Marquis cette semaine et c’est à ce moment qu’on connaîtra la gravité exacte de la blessure.

6
4
Première période
1-Qué: Pierrick Dubé (1) (Bibeau, Malatesta) 3:34 2-Dru: Mathieu Charlebois (1) (Da Fonseca) 11:39
Punitions: Mercer (Dru) 4:30, Montreuil (Qué) (maj.) 10:16, Nickl (Dru) (maj.) 10:16, Bibeau (Qué) 15:33, Caron (Qué) 19:18.
Deuxième période
3-Dru: Rémy Anglehart (2) (Da Fonseca) 1:51 4-Dru: Thomas Pelletier (1) (Simoneau, Drouin) 8:17 5-Qué: Thomas Caron (1) (Cournoyer, Melanson) 14:41
Punitions: Hochegger (Dru) 11:48, Malatesta (Qué) 15:14.
Troisième période
6-Dru: Charlie Da Fonseca (1) (Dion, Anglehart) 1:54 7-Qué: Edouard St-Laurent (2) (Caron, Bibeau) 2:51 8-Qué: Pierrick Dubé (2) (Coxhead, Kielb) 4:09 9-Qué: Anthony Gagnon (2) (Kielb, Coxhead) 7:51 10-Qué: Pierrick Dubé (3) (Kielb) 17:59
Punitions: Caron (Qué) 5:47, Bibeau (Qué) 19:52, Simoneau (Dru) 19:52.
Tirs au but
Québec 7 - 11 - 8 - 26 Drummondv. 9 - 14 - 14 - 37
Gardiens:
Qué: Carmine-Anthony Pagliarulo (G, 2-0-0) Dru: Jacob Leblanc (P, 0-2-0)
Avantages numériques:
Qué: 0 en 2, Dru: 0 en 4
Arbitres:
Dominic Cadieux, Jesse Gour
Juges de lignes:
Guillaume Brunelle, Nicolas Boivin
ASSISTANCE:
2 161

 

Dawson Mercer, un espoir à surveiller

On parle beaucoup d’Alexis Lafrenière et d’Hendrix Lapierre en ce début de saison comme de deux espoirs de très haut niveau de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) en vue du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey. À cette liste, il faudra bientôt ajouter le nom de l’attaquant des Voltigeurs de Drummondville Dawson Mercer, prévient le directeur général de l’équipe Philippe Boucher.

Probablement pas pour détrôner Lafrenière, on s’entend, mais assurément pour offrir une chaude lutte à Lapierre en tant que deuxième meilleur espoir du circuit Courteau.

« C’est probablement le joueur avec le plus grand potentiel professionnel que j’ai vu dans mes équipes depuis que je fais du junior », lance sans hésiter celui qui a compté les Samuel Morin, Frédérik Gauthier et Anthony Duclair dans ses formations.

Boucher assure d’ailleurs que ce n’est pas que pour prêcher pour sa paroisse.

« Des recruteurs, des gens qui connaissent ça, m’ont dit la même chose récemment. Il fait tout bien sur la patinoire. Je ne suis pas le plus grand fan des comparaisons, mais il me fait penser à Patrice Bergeron. Je vous le dis, vous allez en parler souvent cette année. C’est une cuvée exceptionnelle pour la LHJMQ cette année, et lui, c’est un joueur d’exception. »

Un nouveau défi

Mercer, ainsi que le fougueux Xavier Simoneau seront les piliers des Voltigeurs de Drummondville, qui entament un nouveau cycle après avoir perdu plusieurs gros morceaux, dont Maxime Comtois, Nicolas Beaudin et Pierre-Olivier Joseph.

C’est Boucher qui a obtenu ce mandat depuis qu’il a accepté le poste de directeur général de l’équipe à la fin de la dernière saison et, un peu comme aux quatre coins de la LHJMQ, l’homme de hockey a dû composer avec la vague de joueurs récalcitrants lors du dernier camp d’entraînement. Leur choix de troisième ronde, Daniel Agostino, a fait faux bond malgré le fait qu’il avait clairement signifié son intention de jouer dans la LHJMQ lors du repêchage.

Malgré tout, il estime avoir en sa possession une équipe axée sur la jeunesse et qui pourrait causer des surprises.

« On a greffé 15 nouveaux joueurs à l’équipe, alors il y aura des soirs plus difficiles que d’autres. La majorité des gens nous voient terminer derniers de notre association et je suis à l’aise avec ce rôle. On ne peut pas décevoir personne. On a un groupe qui progresse et on veut surprendre. Je pense qu’on est capables de le faire », mentionne celui qui assure ne pas regretter son retour dans le hockey après avoir pris une pause d’un an la saison dernière.