/news/provincial
Navigation

9 M$ pour le nouveau centre Monseigneur-Marcoux dans Limoilou

9 M$ pour le nouveau centre Monseigneur-Marcoux dans Limoilou
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Québec a inauguré, lundi, le nouveau centre communautaire Monseigneur-Marcoux construit au coût de 9 M$ dans Limoilou.

Le bâtiment flambant neuf, d’une superficie de 3000 mètres carrés sur deux étages, a été érigé en lieu et place de l’ancien pavillon d’accueil au parc Bardy, sur la rue Adjutor-Rivard. Le centre Mgr-Marcoux avait auparavant pignon sur rue sur le chemin de la Canardière, dans un immeuble vétuste, propriété de la Fabrique de la paroisse Saint-François-de-Laval.

9 M$ pour le nouveau centre Monseigneur-Marcoux dans Limoilou
Photo Stevens LeBlanc

«Le centre Mgr-Marcoux, ça existe depuis 50 ans, ça fait un travail remarquable, ce sont des bénévoles que j’admire dans un milieu qui n’est pas toujours facile. Ce centre-là a été dessiné en collaboration avec le milieu et s’il a cette forme-là, c’est parce que c’est exactement ce qu’ils voulaient depuis plusieurs années. Non seulement ils ont été entendus, mais ils l’ont tricoté avec nous», a déclaré le maire Régis Labeaume en conférence de presse.

9 M$ pour le nouveau centre Monseigneur-Marcoux dans Limoilou
Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

Le nouveau centre comprend un gymnase, une salle d’entraînement, une salle pour des activités artistiques, une grande salle multifonctionnelle, une salle pour les ados, une cuisine collective, une salle de formation, un local dédié à la petite enfance et des espaces communautaires, en plus des bureaux administratifs.

9 M$ pour le nouveau centre Monseigneur-Marcoux dans Limoilou
Photo Stevens LeBlanc

Les travaux pour la réfection des terrains de tennis extérieur et des courts de pétanque ne sont pas encore terminés. L’œuvre d’art Par-delà les branches, réalisée par l’artiste Ivan Binet, composée de feuilles d’arbre gravées sur des panneaux d’aluminium noir, habille un mur extérieur du centre.

Ginette Vienneau, qui préside le CA du Centre Mgr-Marcoux, a affirmé que le déménagement au parc Bardy permettra de «mieux poursuivre sa mission de prévention et d’animation du quartier» en bonifiant les activités de loisirs et les services communautaires.

«Le quartier Maizerets est l’un des quartiers, sinon le quartier le plus pauvre de Québec, ce n’est pas une révélation, donc ce centre va permettre aux gens de se retrouver dans un bel environnement avec de beaux meubles, de beaux locaux bien éclairés. Je pense que ça va leur faire du bien d’être ici», a déclaré Mme Vienneau.

9 M$ pour le nouveau centre Monseigneur-Marcoux dans Limoilou
Photo Stevens LeBlanc

1 M$ de moins que prévu

Annoncé au départ au coût de 10 M$, le projet aura finalement été réalisé pour 1 M$ de moins que prévu. La Ville de Québec et les gouvernements fédéral et provincial se partagent la facture de 9 M$ à parts égales.

9 M$ pour le nouveau centre Monseigneur-Marcoux dans Limoilou
Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

 

«C’est avec fierté que mon ministère a octroyé un montant de 3 M$ pour la réalisation de ce bâtiment. Cet investissement-là témoigne de l’importance qu’il faut accorder à la modernisation des infrastructures municipales et au maintien des services publics de qualité [...] Oui, c’est de la brique, c’est un bâtiment, mais c’est beaucoup plus que ça; c’est un projet humain», a exprimé la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, présente lors de l’inauguration.

9 M$ pour le nouveau centre Monseigneur-Marcoux dans Limoilou
Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

 

Le maire Labeaume et la présidente de l’arrondissement, Suzanne Verreault, ont tous deux profité de l’occasion pour saluer l’implication de leur collègue Geneviève Hamelin dans ce projet. Mme Hamelin est actuellement en convalescence à la suite d’une chirurgie pour un cancer du sein. «Toutes mes pensées sont avec Geneviève. Ça me touche beaucoup parce que Geneviève a travaillé très fort [sur ce projet-là]», a laissé tomber Mme Verreault, visiblement émue.