/elections
Navigation

Jagmeet Singh passe finalement au Nouveau-Brunswick

Jagmeet Singh passe finalement au Nouveau-Brunswick
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le chef néo-démocrate Jagmeet Singh a finalement mis le pied au Nouveau-Brunswick pour y annoncer qu’un défenseur bien connu de la langue française, Daniel Thériault, portera les couleurs de sa formation politique.

«Je suis désolé et je m’excuse de ne pas avoir été ici [avant]. J’y suis maintenant et j’ai hâte de continuer d’être présent», a laissé tomber M. Singh depuis Bathurst, lundi, aux côtés de son candidat vedette.

Le camp néo-démocrate a visiblement voulu marquer le coup pour ce premier passage au Nouveau-Brunswick de M. Singh depuis qu’il est devenu chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), il y a environ deux ans.

Le populaire ex-député néo-démocrate Yvon Godin était présent pour l’occasion. Ce dernier a représenté la circonscription d’Acadie-Bathurst de 1997 à 2015.

Daniel Thériault, qui souhaite rafler cette circonscription depuis passée aux mains des libéraux, promet de poursuivre les mêmes combats que M. Godin en matière de francophonie. «Le temps est venu, après 50 ans, de renouveler la Loi sur les langues officielles en reconnaissant la particularité du Nouveau-Brunswick à cet égard», a-t-il dit.

M. Godin, qui a été à la tête du Festival acadien de Caraquet, promet aussi de militer pour le développement économique de sa région en accordant une attention particulière au tourisme et à la culture.

Rappelons que l’absence de M. Singh au Nouveau-Brunswick, ces deux dernières années, a été remarquée. Celle-ci a notamment été soulignée par Yvon Godin lui-même.

Au début du mois, 14 ex-candidats du NPD provincial avaient créé une onde de choc en tournant le dos à leur famille politique pour offrir leur soutien aux verts provinciaux et fédéraux dans une lettre ouverte.

Le fait que M. Singh n’avait pas mis le pied dans cette province de l’Atlantique avait été l’un des reproches adressés dans la missive.

Or, quelques signataires avaient ensuite clamé ne jamais avoir voulu que leur nom se retrouve dans cette lettre de défection.

Notons que le passage de M. Singh au Nouveau-Brunswick, lundi, a été de courte durée. Le chef se rendait ensuite à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

«Maintenant que M. Singh nous connaît, il va venir souvent», a toutefois lancé en riant le candidat-vedette Thériault, sans même s’efforcer de cacher le sourire dans sa voix.