/sports/hockey/canadiens
Navigation

Blanchi par une équipe de la Ligue américaine

Le Canadien s’incline 3 à 0 devant l’équipe B des Maple Leafs

Coup d'oeil sur cet article

« Chaque fois que je joue, c’est peut-être la dernière fois que j’ai une chance. Ce sera la même chose ce soir. »

Cette déclaration est venue de Charles Hudon, lundi matin. Face aux Maple Leafs, le Québécois, comme quelques-uns de ses coéquipiers, obtenait possiblement une occasion ultime de prouver sa valeur aux yeux de la direction du Canadien.

Or, contre une formation torontoise composée principalement de patineurs de la Ligue américaine, aucun d’entre eux n’a réellement réussi à se démarquer. Les jeunes Leafs – ou Marlies – ont quitté le Centre Bell avec une victoire de 3 à 0, faisant du même coup subir au

Tricolore son premier revers du calendrier préparatoire.

Insatisfaits, avec raison, du spectacle offert, les spectateurs présents dans l’enceinte ont fait sentir leur mécontentement en huant durant la dernière minute de la rencontre. Du rarement vu dans un affrontement entre ces deux éternels rivaux.

« Oui, c’était un mauvais match, mais il ne faut pas trop s’inquiéter. On en a joué des bons jusqu’ici. On a amorcé celui-ci lentement. Nous ne nous sommes pas soutenus et ils ont travaillé plus fort que nous », a reconnu Tomas Tatar, une fois de retour au vestiaire.

Manque d’enthousiasme

Le résultat a été d’autant plus décevant que les 18 joueurs en uniforme chez les Leafs ont joué un total de 257 matchs dans le circuit Bettman l’an dernier. Ils avaient récolté 48 points, dont 12 buts. Vingt-quatre de ces points ont été amassés par Kenny Agostino (11 avec le Canadien, 13 avec les Devils).

À titre comparatif, ceux du Canadien avaient totalité 836 rencontres dans la LNH en 2018-2019.

« Ils étaient probablement gonflés à bloc à l’idée de jouer au Centre Bell. De notre côté, notre enthousiasme s’est peut-être éteint à la vue de la composition de leur formation. Ça ne devrait pas arriver. Peu importe qui se présente, on doit être prêt », a indiqué le Slovaque.

Price blessé

En matinée, tous les indices laissaient croire que Carey Price obtiendrait le départ. Finalement, c’est Charlie Lindgren, secondé par Keith Kinkaid, qui a été envoyé dans la mêlée. Dans son point de presse d’après-match, Julien a indiqué que son gardien numéro un souffrait d’une légère contusion à la main gauche.

« On l’a retiré de façon préventive. C’est une question de quelques jours », a soutenu l’entraîneur du Canadien.

Lindgren a appris avant l’entraînement matinal qu’il serait possiblement en poste pour le match. Dans la défaite, il a repoussé 22 tirs.

« Je me doutais qu’ils allaient sortir fort. Ce sont des gars qui travaillent dur et qui sont très habiles. Je connaissais plusieurs d’entre eux pour les avoir déjà affrontés dans la Ligue américaine », a déclaré le gardien américain.

Quatre joueurs retranchés

Du groupe en audition, ce sont Riley Barber et Jake Evans qui ont été les moins pires. Leur ardeur au travail et leur échec avant peuvent être dignes de mention. Dans cet aspect du jeu, Hudon a également bien fait. Idem pour Alex Belzile.

Toutefois, la compétition étant féroce au camp montréalais, ce ne sera peut-être pas suffisant lorsque Julien et ses adjoints s’assoiront pour prendre leurs dernières décisions.

D’ailleurs, Evans, Belzile, Barber et Josh Brook ont été cédés au Rocket de Laval après la rencontre.

En fait, il y a lieu de se demander si Nick Suzuki, laissé de côté, n’est pas celui qui a gagné le plus de points. En son absence, il n’y a eu aucune étincelle offensive.

Même les vétérans n’ont pas paru dans le coup. Encore une fois, Joel Armia semblait vouloir être ailleurs, Jonathan Drouin n’a rien créé en attaque et Jesperi Kotkaniemi a été, tout au plus, correct.

D’ailleurs, le Finlandais ferait mieux de faire gaffe. À l’attaque, il est le seul vétéran de l’équipe à ne pas avoir besoin de passer par le ballottage avant d’être cédé au Rocket de Laval.

+
Yegor Korshkov
Les joueurs en audition chez les Leafs ont bien paru. Yegor Korshkov a laissé une bonne impression avec deux buts, dont un après un gros travail individuel.
-
Effort insuffisant
On peut blâmer les Leafs de s’être présenté avec une équipe B. Cependant, que dire du Canadien, blanchi par une formation de la Ligue américaine ?
3
0
Première période
Aucun but.
Punitions: Liljegren (Tor) 5:38; Barber (Mon) 15:57.
Deuxième période
1-TOR: Yegor Korshkov (1) (Petan) AN-1:05 2-TOR: Darren Archibald (1) (Petan, Liljegren) 5:56
Punitions: Domi (Mon) 0:27; Holl (Tor) 2:04; pénalité de banc (Mon) (purgé par Hudon) 5:56; Evans (Mon) 7:03; Kulak (Mon) 10:36; Schmaltz (Tor) 14:06; Harpur (Tor) 19:47.
Troisième période
3-TOR: Yegor Korshkov (2) (sans aide) 8:04
Punitions: aucune.
Tirs au but
TORONTO 10 - 10 - 5 - 25 MONTRÉAL 7 - 12 - 19 - 38
Gardiens:
Gardiens: TOR: Michael Hutchinson (G). MON: Charlie Lindgren (P).
Avantages numériques:
Avantages numériques: TOR: 1 en 5, MON: 0 en 4.
Arbitres:
Arbitres: Conor O’Donnell, Wes McCauley.
Juges de lignes:
Juges de lignes: Steve Barton, Julien Fournier.
Yegor Korshkov
Michael Hutchinson
★★
Nate Thompson
★★★