/sports/jo
Navigation

Les portes du Temple s’ouvrent à trois Québécois

Les portes du Temple s’ouvrent à trois Québécois
Photo d'archives, TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Les plongeurs Alexandre Despatie et Émilie Heymans, ainsi que l’haltérophile Christine Girard, seront intronisés au Temple de la renommée olympique du Canada le 23 octobre à Toronto.

Le triathlète Simon Whitfield sera aussi honoré, tout comme l’entraîneur de judo Hiroshi Nakamura, le chroniqueur sportif Randy Starkman (décédé en 2012) et le président et chef de la direction du comité de candidature des Jeux de Vancouver, Jack Poole. L’équipe de hockey féminin des Olympiques de 2010 et celle de soccer féminin des Jeux de Londres passeront également à l’immortalité.

Despatie est le plongeur du pays le plus décoré de l’histoire chez les hommes. Il compte deux médailles d’argent olympiques. Pour sa part, Heymans a grimpé sur le podium dans quatre Jeux consécutifs, récoltant deux médailles à des épreuves individuelles et autant au 10 mètres synchronisé.

Enfin, Girard est la première haltérophile canadienne ayant gagné une médaille olympique. Elle a décroché le bronze pour sa performance à Pékin (2008) et l’or pour celle livrée à Londres quatre ans plus tard. Dans les deux cas, elle a reçu ses récompenses à la suite de la disqualification d’athlètes qui avaient terminé devant elle.