/news/society
Navigation

Livreur de bonheur avec son accordéon

Sa musique permet à des aînés malades de retrouver le sourire

Alzheimer
Photo courtoisie Paul Gaudet, accompagné de son accordéon, réussit toujours à faire chanter Raymonde Yassa, âgée de 107 ans, au CHSLD Riviera de Laval.

Coup d'oeil sur cet article

Un accordéoniste que l’on surnomme le « livreur de bonheur » redonne le sourire aux gens atteints de la maladie d’Alzheimer ou en fin de vie avec sa musique.

« Je ne suis pas le plus grand des musiciens, mais de les [personnes malades] voir sourire, chanter ou danser, c’est ça qui me rend heureux », raconte Paul Gaudet.

Pompier à la Ville de Montréal pendant 31 ans, le sexagénaire a toujours trouvé important de redonner à la communauté.

Retraité, il continue sa mission, mais accompagné de son accordéon.

Souvenirs

Hier, M. Gaudet était attendu à la résidence Les Écores, de Laval. Cinq résidentes atteintes de la maladie d’Alzheimer étaient impatientes de retrouver leur « livreur de bonheur ».

« Ça fait longtemps que je ne vous ai pas vu. Ça fait du bien ! » lance une résidente*.

« Un bon deux semaines », répond l’accordéoniste avec le sourire. Il est habitué. Chaque fois, il doit se présenter à nouveau. Mais malgré leurs troubles cognitifs, ces personnes reconnaissent la musique.

Que ce soit Froufrou, Quand les hommes vivront d’amour ou encore La vie en rose, les résidentes les fredonnent toutes au rythme de la musique.

Après trois chansons, ils sont déjà rendus une dizaine d’aînés dans le petit salon.

« Tu danses-tu, toi ? » demande une résidente à un homme atteint de la maladie.

« Ça m’arrive ! » s’exclame-t-il.

Et voilà que les deux tourtereaux dansent au son de Partons la mer est belle. Yeux dans les yeux, ces deux aînés retrouvent leur jeunesse.

« Attendez, attendez ! Je vous accompagne. Vous êtes sur quelle note ? » demande une résidente à l’accordéoniste. Quelques secondes plus tard, la dame de 85 ans, ancienne enseignante de musique, se met à jouer du piano. Le temps de quelques chansons, la dame retrouve son aisance sur les touches.

Une heure plus tard, les résidents ont fredonné une vingtaine d’anciens succès... sans oublier les paroles.

De belles rencontres

Depuis 10 ans, l’accordéoniste a rencontré plusieurs personnes. Il en a vu mourir aussi.

Mais une de ses belles rencontres est une dame âgée de 107 ans de Laval, alitée.

Chaque mois, Raymonde Yassa de Laval, redevient une adolescente en accompagnant M. Gaudet en chantant.

*Comme le veut une politique interne, les résidents du centre Les Écores de Laval n’ont pu être identifiés, vu leurs troubles cognitifs.

Alzheimer

  • 140 000 Québécois vivent avec une atteinte cognitive
  • 72 % des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer au Canada sont des femmes
  • La maladie d’Alzheimer est mortelle

Source : Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer