/qubradio
Navigation

Registre québécois des armes à feu: le ton monte à l’émission «Dutrizac»

Suivi - Renaud Émard
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Le ton a monté lundi à QUB radio entre le président du collectif Tous contre le registre québécois des armes à feu, Guy Morin, et l’animateur Benoît Dutrizac.

Guy Morin est totalement contre l'engagement du gouvernement Trudeau de bannir des armes d'assaut.

«C’est des mesures qui frappent surtout, qui frappent seulement les propriétaires d’armes à feu, les tireurs sportifs. Ce n’est pas en bannissant des armes que vous allez régler le problème de criminalité dans les villes», a souligné M. Morin à l’émission «Dutrizac» à QUB radio, lundi.

Selon lui, la problématique de la violence tire son origine, avant les armes d’assaut, du système de santé et du système de détection des gens à risque pour l’obtention d’un permis de possession et acquisition d'arme à feu (PPA).

ÉCOUTEZ l’entrevue de Guy Morin, sur QUB radio:  

«Est-ce que c’est en mettant plus de restrictions, en mettant plus de lois, en bannissant un type d’arme qu’on va régler le problème ? Non, c’est en mettant les ressources nécessaires où il y a déjà des choses en place», a ajouté le président du collectif Tous contre le registre québécois des armes à feu.

L’animateur Benoît Dutrizac lui a demandé pourquoi le tir sportif ne pourrait pas disparaître.

Guy Morin est d’avis que «c’est comme quand on parle d’environnement, on est rendu tellement loin qu’il faudrait à peu près bannir tout ce qui peut polluer».

«Êtes-vous sérieux M. Morin ? Vous (comparez) respirer de l’air et de boire de l’eau au tir sportif? Êtes-vous sérieux, vous faites cette comparaison-là?», l’a interpellé Benoît Dutrizac.

M. Morin a rétorqué en soutenant «qu’il n’y a présentement aucun problème relié aux armes à feu achetées et possédées légalement au Canada».

«(Ce qui nourrit) la violence dans les villes, c’est la drogue, la pauvreté et la santé mentale [...] L’arme à feu n’est qu’un objet et si vous bannissez un type d’objet, ils vont sûrement se rallier sur un autre type d’objet, tout simplement», a ajouté M. Morin.

  

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions