/entertainment/tv
Navigation

Sharp Objects mord la poussière

La série de Jean-Marc Vallée repart des Emmy Awards les mains vides

Coup d'oeil sur cet article

Deux ans après avoir balayé les Emmy Awards avec Big Little Lies, Jean-Marc Vallée n’a pas répété l’exploit avec Sharp Objects hier soir à Los Angeles. Malgré huit nominations, la série du réalisateur québécois est repartie les mains vides.

Sharp Objects s’est avouée vaincue dans chacune des catégories qu’elle avait réussi à percer, dont celle de Meilleure série limitée. La palme a été attribuée à une autre offrande de HBO, Chernobyl, qui décrit la catastrophe nucléaire survenue en 1986 en URSS. Au Québec, ces deux productions ont été présentées à Super Écran.

Sharp Objects a également échappé les prix d’interprétation pour lesquels elle était en nomination. Alors que plusieurs croyaient que Patricia Clarkson avait d’excellentes chances d’être sacrée Meilleure actrice de soutien pour son portrait d’une mère souffrant du syndrome de Münchhausen par procuration, c’est une autre Patricia, Arquette, qui s’est emparée du prix pour The Act. Pour sa part, Amy Adams a plié l’échine devant Michelle Williams pour Fosse/Verdon.

Game of Thrones triomphe

Ouvrant la marche avec 32 nominations, Game of Thrones a été sacrée Meilleure série dramatique pour une quatrième — et dernière — fois en toute fin de soirée. La populaire saga, qui s’est conclue au printemps, a ainsi égalé le record de Mad Men, The West Wing, Hill Street Blues et L.A. Law.

Du côté des comédies, Fleabag est sortie victorieuse. Offerte sur Amazon Prime Video, la série a coiffé au fil d’arrivée d’anciens gagnants comme The Marvelous Mrs Maisel et Veep, sans compter Schitt’s Creek, une production canadienne du réseau CBC. Fleabag a également remporté Meilleure actrice, Meilleurs textes et Meilleure réalisation.

Pas d’animateur

Comme les Oscars, les Emmy Awards n’avaient pas d’animateur cette année. Cette absence s’est fait sentir en début de cérémonie, au cours d’un numéro d’ouverture sans grand éclat, assuré tour à tour par Homer Simpson, Anthony Anderson (Black-ish) et Bryan Cranston (Breaking Bad). Quant au reste du gala, il manquait crûment de personnalité.

Quelques discours de remerciements ont retenu l’attention, à commencer par celui de Michelle Williams. L’actrice a reçu une ovation debout après avoir milité pour l’équité salariale entre hommes et femmes, et particulièrement entre hommes blancs et femmes de couleur. Sacrée Meilleure actrice de soutien dans une comédie pour The Marvelous Mrs. Maisel, Alex Borstein a salué sa grand-mère, une survivante de l’Holocauste.

Pour sa part, Patricia Arquette a prononcé un vibrant plaidoyer pour l’inclusion des personnes trans après avoir révélé qu’elle pleurait toujours la mort d’Alexis Arquette, sa sœur trans.

Par ailleurs, les organisateurs des Emmy Awards ont rendu hommage à Veep, qui s’est terminée cette année, en invitant ses comédiens à présenter une catégorie. Comme d’habitude, son actrice principale, Julia Louis-Dreyfus, a volé la vedette en livrant un discours empreint d’humour qui rappelait ceux qu’elle a donnés pendant sept années dans son rôle de vice-présidente.

Les gagnants

Meilleure série dramatique

  • Game of Thrones

Meilleure comédie

  • Fleabag

Meilleure série limitée

  • Chernobyl

Meilleure émission à sketches

  • Saturday Night Live

Meilleur film de télévision

  • Black Mirror : Bandersnatch

Meilleure compétition de téléréalité

  • RuPaul’s Drag Race

Meilleure actrice – série dramatique

  • Jodie ComerKilling Eve

Meilleur acteur – série dramatique

  • Billy PorterPose

Meilleure actrice – comédie

  • Phoebe Waller-BridgeFleabag

Meilleur acteur – comédie

  • Bill HaderBarry

Meilleure actrice – série limitée

  • Michelle WilliamsFosse/Verdon

Meilleur acteur – série limitée

  • Jharrel JeromeWhen They See Us

Textes – série limitée

  • Chernobyl

Réalisation – série limitée

  • Chernobyl

Meilleur acteur de soutien – série limitée

  • Ben WishawA Very English Scandal

Meilleure actrice de soutien – série limitée

  • Patricia ArquetteThe Act