/sports/fighting
Navigation

Steven Butler a appris

Steven Butler a appris
Photo d'archives, Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le 28 janvier 2017, Steven Butler subissait sa première défaite en carrière face à l’Ontarien Brandon Cook.

Depuis, le Montréalais a disputé neuf combats en un peu plus de deux ans sans jamais encaisser un autre revers.


«La défaite est loin, mais elle est toujours là dans mon cœur. J’ai beaucoup appris», a expliqué le protégé d’Eye of The Tiger Management au micro des Partants, lundi sur les ondes de TVA Sports.


Butler sera d'ailleurs de retour sur le ring, jeudi au Casino de Montréal, contre le Mexicain Paul Valenzuela.


«Il a un style qui est difficile. C’est un gars qui peut te faire mal paraître. Il va falloir que je sois patient.»


Maintenant âgé de 24 ans, Butler croit être au sommet de sa forme, mais la préparation mentale demeure également primordiale selon lui.


«Je ne suis pas loin de mon peak de maturité. On dispute de plus en plus de gros combats, donc la stratégie est de plus en plus importante.»


Le Cabaret du Casino de Montréal sera l’hôte de deux galas de boxe présentés par Eye of the Tiger Management cette semaine.


En plus de Steven Butler, Batyr Jukembayev, Kim Clavel et Raphaël Courchesne monteront également sur le ring jeudi. Deux jours plus tard, Arslanbek

Makhmudov sera la tête d’affiche d’un second gala qui mettra également en vedette Mathieu Germain, Lexson Mathieu et Sébastien Roy.