/sports/huntfish
Navigation

La prise d’une vie pour un pêcheur

La prise d’une vie pour un pêcheur
Photo courtoisie, Karl Pelletier

Coup d'oeil sur cet article

Un pêcheur du Bas-Saint-Laurent a mis la main sur un saumon de près de 40 lb dans la rivière Matane jeudi dernier, ce qui serait un record des dernières décennies à cet endroit.  

Karl Pelletier de La Pocatière a décidé de remettre à l’eau ce géniteur unique, malgré que d’attraper un si gros poisson soit une première pour lui en 40 ans.

«J’aurais pu le garder, mais c’est un choix personnel que j’ai fait. Je trouvais qu’il était vraiment exceptionnel. Pour la prise, c’est la prise d’une vie, c’est sûr et certain. Des beaux saumons habituellement, c’est 20 lb ou 25 lb», dit le pêcheur qui n’a pas eu de difficultés particulières à le sortir de l’eau, car les saumons sont moins vigoureux à l’automne qu’en début de saison au mois de juin.

Sébastien Lavoie, biologiste, qui dirige la Société de gestion de la rivière Matane, affirme que son équipe avait remarqué deux très gros saumons, un mâle et une femelle de 125 cm et 130 cm, cette saison. L’ancien record était de 122 cm. On pense que le mâle aperçu plus tôt cette saison mesurant 125 cm serait celui pêché par M. Pelletier.

S’il ne s’agit pas d’un record absolu au Québec puisque d’énormes saumons ont été observés exceptionnellement encore plus à l’est de la province, la prise de M. Pelletier à cet endroit est sans contredit exceptionnelle.

Notons que comme il s’agit d’un mâle, à l’approche de la période de frai (reproduction), une poussée de testostérone déforme ses mâchoires ce qui explique l’aspect du poisson.