/finance/business
Navigation

Pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre, Exceldor recrute directement dans la rue

Pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre, Exceldor recrute directement dans la rue

Coup d'oeil sur cet article

La coopérative Exceldor, connue pour ses produits de volaille, lance une campagne de recrutement originale ce mardi pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre qui frappe le Québec en ce moment.

L’entreprise, qui a 120 postes à combler, a décidé d’aller directement à la rencontre des candidats potentiels par le biais de différentes plateformes, dont un panneau interactif qui permet à des personnes intéressées d’entrer en contact directement avec un de ses représentants. 

Exceldor a déjà testé son concept auprès de la communauté immigrante, qu’elle veut joindre, en installant, «le temps d’une journée - une borne interactive dans un abribus du quartier Saint-Michel de Montréal». 

«L’objectif de cette borne était simple: parler directement avec des employés potentiels via vidéoconférence dans le but de les recruter», explique l’entreprise dans un communiqué, ajoutant que «cette initiative fait partie d’une offensive globale qui s’étendra sur plusieurs semaines sur diverses plateformes». 

Dans une vidéo diffusée ce mardi par Exceldor, on peut voir des gens, sur la rue, décrochant un appareil et s’entretenant avec des recruteuses, en français, en anglais et en espagnol. 

Pour attirer les employés potentiels en cette période de rareté de la main-d’œuvre, Exceldor offre en outre des cours de francisation, un service de navette, de l’aide à trouver un logement, des assurances collectives, ainsi qu’une prime pour les quarts de soir et de nuit.