/news/green
Navigation

Manifestation pour le climat: Québec ne paiera pas pour le transport collectif gratuit tranche François Bonnardel

Manifestation pour le climat: Québec ne paiera pas pour le transport collectif gratuit tranche François Bonnardel
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Le ministre des Transports, François Bonnardel, refuse de demander aux sociétés de transport de rendre gratuit le transport collectif à l’occasion de la grève mondiale pour le climat du vendredi 27 septembre comme le souhaite Québec solidaire (QS).

«À 48 heures d’avis, je considère que Québec solidaire veut se faire du capital politique sur la marche de vendredi», a-t-il déclaré mercredi, en ajoutant qu’une telle décision créerait un dangereux précédent.

Mardi, la co-porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, a fait parvenir une lettre à la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, et à son collège des Transports, François Bonnardel, selon ce qu’a rapporté La Presse. Elle leur demandait d’inviter neuf sociétés de transport à offrir leurs services sans frais à l’occasion de la grève mondiale pour le climat du 27 septembre.

«C’est non. Les municipalités ont toute l’autonomie nécessaire pour prendre leurs propres décisions», a déclaré François Bonnardel, mercredi, en mêlée de presse à l’Assemblée nationale.

QS estime que cette mesure coûterait près de 1 M$ aux villes et proposait que le gouvernement offre de les rembourser.

«Vous comprendrez que si Québec solidaire évalue que ça coûte 1 M$, imaginez si on nous demande pour toutes les prochaines marches d’instaurer la gratuité», a indiqué François Bonnardel.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.