/news/green
Navigation

Québec déclare l’urgence climatique

Coup d'oeil sur cet article

Québec reconnaît l’urgence climatique, mais le gouvernement Legault s’en tiendra à son « plan de match », a indiqué mercredi le ministre de l’Environnement.

Tous les députés ont adopté unanimement une motion présentée par Québec solidaire (QS) en ce sens, mercredi.

« Le gouvernement s’apprête à poser un geste jamais vu au Québec dans les prochains instants. Il y aura reconnaissance du gouvernement du Québec de l’urgence climatique », a déclaré le ministre de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques, Benoit Charette, peu avant l’adoption de la motion.

Questionné à savoir si les actions du gouvernement tiendraient compte de l’objectif de réduire les émissions de gaz à effets de serre, comme le souhaite QS, Benoit Charette a accusé le parti d’opposition de se faire du capital politique grâce à l’enjeu de l’environnement.

« On a déjà le plan le plus structuré que le Québec n’a jamais eu. [...] Nous, on suit notre plan de match », a-t-il indiqué.

Pression

La co-porte-parole du parti, Manon Massé, avait prévenu qu’elle considérerait que les députés qui voteraient contre cette motion révéleraient leur climatoscepticisme.

Photo Simon Clark

« Rejeter cette motion, c’est d’envoyer un message qu’on n’y croit pas [aux changements climatiques] », avait-elle déclaré en point de presse.

 Le Parti libéral du Québec (PLQ) et le Parti québécois (PQ) avaient déjà annoncé qu’ils appuieraient la motion de QS.  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.