/world/pacificasia
Navigation

Un médecin et une infirmière accusés d’avoir avorté la mauvaise patiente

Un médecin et une infirmière accusés d’avoir avorté la mauvaise patiente
stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Un médecin et une infirmière de Séoul, en Corée du Sud, sont accusés d’avoir procédé à un avortement sur la mauvaise patiente après s’être trompés de dossier médical. 

La femme était enceinte de six semaines lorsque l’incident s’est produit en août, rapporte CNN

Cette dernière visitait la clinique pour y recevoir une «injection nutritionnelle». Elle aurait toutefois été anesthésiée par erreur par une infirmière qui croyait avoir affaire à une autre patiente. 

C’est à ce moment que le médecin aurait procédé à un avortement sur la dame sans vérifier, lui non plus, l’identité de celle-ci. 

Selon la police locale, les deux suspects auraient reconnu leurs torts et des accusations de négligence causant un préjudice corporel seraient sur le point d’être déposées à leur endroit. 

D’ici là, l’enquête policière suit son cours.