/misc
Navigation

Sancta Greta

Comparée à Jeanne d’Arc, Greta Thunberg fascine, inquiète, mobilise et polarise.

Greta Thunberg
AFP Greta Thunberg

Coup d'oeil sur cet article

Ce vendredi, jeunes et moins jeunes participeront à une grande marche pour le climat. Partout au Québec, à l’invitation de la Suédoise Greta Thunberg, les villes et villages seront le théâtre d’une presque grève en faveur de la protection de l’environnement.  

Comparée à Jeanne d’Arc, Greta Thunberg fascine, inquiète, mobilise et polarise.    

Quand le messager cache le message  

Depuis un an, Greta Thunberg suscite des réactions aussi intenses qu’épidermiques chez ses pourfendeurs autant que chez ses défenseurs.    

Comment une jeune femme de 16 ans arrive-t-elle à ne laisser personne indifférent?    

Est-ce que c’est son charisme qui fait foi de tout? Probablement pas puisqu’elle ne communique, somme toute, pas si bien que ça. Ses interventions sont scriptées, rarement spontannées et son affect n’est pas toujours en phase avec les circonstances de ses déclarations.    

Est-ce que c’est son joli minois sympathique qui touche tous les cœurs? Non plus, puisque la jeune femme semble renfrognée plus souvent qu’autrement et qu’il lui arrive même régulièrement de faire la grimace.    

Tous ces constats sont conformes avec le syndrome d’Asperger avec lequel Greta Thunberg doit conjuguer au quotidien.     

Si ce ne sont ni son charisme ni son charme qui font tant réagir, serait-ce donc son message, qui ne laisse personne indifférent?     

Ah ha! Voilà qui est intéressant. À force de parler du messager, on en oublie presque son message.    

Celle qui change tout  

De part et d’autre, les réactions à la personne et au message de Greta Thunberg sont la preuve qu’à elle presque seule, une jeune femme peut tout changer.    

Ceux qui ne cessent de décrier ses activités ne le font pas tous pour les mêmes raisons.     

Certains dénoncent le fait que la jeune femme puisse être instrumentalisée par des adultes mal intentionnés ou des groupes de pression. Certes, c’est tout à fait possible. Mais si le message qu’elle porte ne menaçait personne, on ne serait pas là à discuter de l’indépendance du messager.    

D’autres attaquent plutôt directement la jeune femme. On rit de ses rictus, on ridiculise ses accès d’émotion, on caricature ses prises de parole publiques. Pourquoi? Pour tenter d’enlever de l’impact à ses propos.    

On l’a déjà dit à plusieurs reprises, faut être minable pour ridiculiser une jeune femme autiste.    

Plus subtil encore, on l’appelle Greta. Pas comme si c’était une amie, mais comme si c’était une gamine sans importance. Oh, la stratégie! Les conservateurs de Harper avaient utilisé la même tactique pour donner l’impression que « Justin » ne méritait pas d’être pris au sérieux.    

De l’autre côté du spectre, ceux qui chantent les louanges de Sainte Greta le font aussi pour différentes raisons.    

Greta Thunberg
Capture d'écran Twitter de @SirSchnee

  

D’abord, on retrouve les environnementalistes, qui ont trouvé en Greta Thunberg une égérie presque parfaite. À leurs yeux, elle représente toutes les qualités qu’il faut pour affronter l’urgence climatique : la naïveté, la jeunesse, l’énergie, le courage, la détermination aveugle, le dévouement et le refus des compromis.    

Ensuite, on trouve les jeunes qui voient en Greta Thunberg l’exemple à suivre. Elle est, pour eux, l’inspiration à changer le monde. Sa traversée de l’Atlantique sur un symbolique voilier leur prouve que quand on veut, on peut. L’attention médiatique qu’elle reçoit leur permet aussi de croire que tout le monde peut être une star, si on s’y affaire vraiment.     

Enfin, on retrouve aussi de ce côté de la lorgnette tous les parents qui élèvent en ce moment un enfant autiste.     

À leurs yeux, Greta Thunberg est l’incarnation de tous les rêves qu’ils osent à peine nourrir pour leur enfant.     

Pour ces parents, la jeune suédoise est la preuve que rien n’est impossible pour un enfant, même s’il est différent.     

Pour chacun d’entre eux, Greta Thunberg porte un message d’espoir, une démonstration tangible que la vie, finalement, n’est pas nécessairement une série de déceptions prévisibles.     

Et pour ça, Greta Thunberg, Sancta Greta, mérite pleinement son auréole.