/finance/business
Navigation

Garneau ferme son unité de production de vêtements à Saint-Augustin-de-Desmaures

L’employeur évoque le manque de main-d’œuvre pour justifier cette décision

Quebec
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Le manque de main-d’œuvre force l’entreprise Garneau à fermer son unité de production textile à Saint-Augustin-de-Desmaures. Une cinquantaine de personnes se retrouvent au chômage.

« C’est ici que l’entreprise a vu le jour et c’est une décision qui a été très difficile à prendre. On a pris le temps de bien regarder toutes les options, mais malgré tous nos efforts, il a fallu se rendre à l’évidence », dit le président et fondateur, Louis Garneau.

Au total, ce sont 46 personnes qui ont perdu leur emploi. Les travailleurs ont appris la mauvaise nouvelle vendredi matin, et l’établissement, ouvert depuis 36 ans, a fermé ses portes au cours des heures suivantes. Le siège social demeurera toutefois ouvert à Saint-Augustin-de-Desmaures.

« Nous sommes malheureusement aux prises avec la fin d’un modèle d’affaires dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre grandissant », indique le patron de Louis Garneau Sports.

Un programme d’aide aux employés licenciés a été mis sur pied afin qu’ils puissent se retrouver un gagne-pain le plus rapidement possible.

Du côté de la Fédération indépendante des syndicats autonomes (FISA), le syndicat qui représente les travailleurs, on « doute » que la rareté de la main-d’œuvre soit la véritable cause de cette fermeture. Les responsables ont appris la nouvelle vendredi matin, quelques minutes avant les travailleurs.

Sous le choc

« Cela a été une surprise. C’est sous le choc et dans les larmes que des travailleurs ont quitté les lieux. Il y a des gens qui y travaillaient depuis 30 ans. En une heure, on vient de finaliser leur carrière », déplore au Journal Gaétan Desnoyers, conseiller syndical.

« On nous donne comme raison la pénurie de travailleurs. C’est évident que les vêtements vont maintenant être conçus dans un endroit où les employés sont moins payés qu’ici. Au Mexique ? On ne le sait pas pour le moment. Ce que je peux dire, c’est qu’ils gagnaient, ici, entre 13 $ et 18 $ de l’heure. Ce n’étaient pas des gros salaires. Garneau vient de prendre la solution la plus facile... », poursuit-il.

Selon le syndicat, en raison du licenciement collectif les employés recevront une indemnité compensatoire égale à dix semaines de salaire. L’employeur prévoit également payer les vacances et les autres avantages sociaux.

« Il semble que la compagnie souhaiterait aussi verser un certain nombre de semaines par année de travail pour les employés touchés », précise M. Desnoyers. Une rencontre entre le syndicat et l’employeur est prévue lundi.

Stratégie numérique

En 2018, le détaillant de vélos avait reçu un coup de pouce financier du gouvernement du Québec d’environ 1,8 million $ pour revoir sa stratégie numérique. Ce montant s’inscrivait dans le cadre d’un plan stratégique de 2,6 millions $.

L’entreprise voulait alors développer une interface transactionnelle web permettant de personnaliser les vélos lors de l’achat. Elle souhaitait également mettre en place un nouveau système de gestion de l’information afin d’accroître l’efficacité de ses activités. Le développement d’un vélo électrique faisait aussi partie des plans.

Le Groupe Louis Garneau compte aujourd’hui près de 400 employés et brasse des affaires dans plus de 40 pays. En plus de ses installations à Saint-Augustin-de-Desmaures, la marque de vêtements pour cyclistes possède un centre de distribution au Vermont, une usine au Mexique ainsi qu’un entrepôt à Toulouse, en France.

En 2018, la compagnie a fait l’acquisition des détaillants de vêtements SUGOI et SOMBRIO, basés à Vancouver.

Garneau à Saint-Augustin-de-Desmaures

► 46 personnes travaillaient dans l’unité de production textile
► La fermeture a été en vigueur vendredi
► L’employeur prévoit payer une indemnité compensatoire égale à 10 semaines de salaire
► Un programme d'aide aux employés licenciés a été mis sur pied
► Le siège social demeure ouvert