/sports/hockey/canadiens
Navigation

Suzuki a de bons arguments

Le jeune attaquant marque le but vainqueur en prolongation face aux Sénateurs

Coup d'oeil sur cet article

Nick Suzuki avait probablement déjà gagné sa place avec le Canadien avant la prolongation. S’il existait un moindre doute, le jeune attaquant a cimenté son poste en inscrivant le but décisif dans un gain de 4 à 3 contre les Sénateurs d’Ottawa, samedi, au Centre Bell.

À trois contre trois en prolongation, Suzuki a frappé Jean-Gabriel Pageau derrière le filet des Sénateurs. Ce n’était pas une mise en échec percutante, mais c’était assez pour récupérer la rondelle.

Et il n’a pas perdu de temps avec cet objet noir au bout de sa palette. Anders Nilsson a peut-être fait la gaffe de cligner des yeux, car la rondelle s’est retrouvée dans le filet.

L’ancien choix de premier tour des Golden Knights de Vegas venait tout juste de la glisser sous lui.

Sur ce jeu, Suzuki a battu de force un vétéran de la LNH en Pageau et il a surpris Nilsson d’une feinte rapide.

« Je n’ai même pas vu la rondelle rentrer dans le filet, mais j’ai remarqué que l’arbitre a pointé pour indiquer que c’était un but, a résumé le numéro 14 du CH. Je savais que Pageau était sur la glace depuis quelques secondes et je voulais ressortir avec la rondelle. »

Après ce dernier match préparatoire, Suzuki n’a sûrement pas eu trop de difficulté à s’endormir.

« J’ai le sentiment que j’ai fait ce que je pouvais pour rester ici, a-t-il noté. Je peux assurément m’améliorer à plusieurs endroits, mais je suis heureux de mon camp. Je suis fier de moi, j’ai travaillé fort. »

La dernière audition

Ryan Poehling devra aussi attendre avant de connaître son sort. De retour au jeu après une commotion cérébrale, il a joué un match honnête face aux Sénateurs. Il pourrait toutefois profiter d’un séjour de quelques semaines avec le Rocket de Laval pour regagner son synchronisme.

À la ligne bleue, Cale Fleury a encore une fois offert un bon rendement. Le jeune défenseur de 20 ans a clairement connu un meilleur camp que Mike Reilly et Christian Folin.

Sur cette simple base, il mériterait d’amorcer la saison à Montréal.

 

Ce qu’on a remarqué...

Chiarot protège Price

​Ben Chiarot a déjà lancé un message aux attaquants des équipes adverses. On ne doit pas toucher à Carey Price. En première période, l’ancien défenseur des Jets a invité Bobby Ryan pour un combat. Ryan avait assené un léger coup de bâton à Price. En deuxième période, Chiarot a également glissé quelques mots à l’oreille de Brady Tkachuk après un autre contact avec le numéro 31.

Danault est prêt

Claude Julien avait identifié Phillip Danault comme l’un des vétérans qui n’avaient pas encore trouvé son rythme de croisière. À la lumière de ce dernier match préparatoire, Danault a regagné toute sa confiance. Il a marqué en infériorité numérique, il a bloqué une sortie de territoire qui a conduit à un but et il a formé un bon trio avec ses partenaires de l’an dernier, Tomas Tatar et Brendan Gallagher.

Loin de Tortorella...

L’an dernier, John Tortorella avait crucifié Anthony Duclair en remettant en doute son intelligence hockey avec les Blue Jackets de Columbus. À Ottawa depuis février dernier, Duclair profitera d’une autre chance. Et il a l’intention de la saisir. Le Québécois a joué un fort match contre le CH, marquant un superbe but en infériorité numérique.

 

+
Gallagher
Brendan Gallagher joue toujours avec cœur, peu importe l’importance du match. C’est lui qui a marqué le but égalisateur en redirigeant une frappe de Jeff Petry.
-
Kotkaniemi
Jesperi Kotkaniemi a connu un camp décevant. Le Finlandais n’a rien généré sur le plan offensif dans ce dernier match contre les Sénateurs.
3
P
4
Première période
1-MON: Phillip Danault (2) (sans aide) DN-16:16
Punitions: Chiarot (Mon) (maj.) 9:28; Ryan (Ott) (maj.) 9:28; Domi (Mon) (maj.) 9:53; Sabourin (Ott) 9:53; Sabourin (Ott) (maj.) 9:53; Danault (Mon) 10:49; Poehling (Mon) 14:38; Tkachuk (Ott) 19:00.
Deuxième période
2-MON: Tomas Tatar (2) (Gallagher, Danault) 5:57 3-OTT: Bobby Ryan (2) (DeMelo) 9:06 4-OTT: Anthony Duclair (2) (sans aide) DN-10:44
Punitions: Byron (Mon) 1:22; Abramov (Ott) 10:05; Chabot (Ott) 18:11.
Troisième période
5-OTT: Filip Chlapik (2) (sans aide) 17:43 6-MON: Brendan Gallagher (3) (Petry, Weal) 19:01
Punitions: Poehling (Mon) 5:24; Abramov (Ott) 7:47; Fleury (Mon) 13:10.
Prolongation
7-MON: Nick Suzuki (1) (sans aide) 4:04
Punitions: Aucune.
Tirs au but
OTTAWA 13 - 14 - 9 - 1 - 37 MONTRÉAL 11 - 14 - 7 - 2 - 34
Gardiens:
OTT: Anders Nilsson (PP). MON: Carey Price (G).
Avantages numériques:
OTT: 0 en 5, MON: 0 en 5.
Arbitres:
Justin St-Pierre, Marc Joannette.
Juges de lignes:
Michel Cormier, Derek Nansen.
ASSISTANCE:
20 746.
Brendan Gallagher
Phillip Danault
★★
Anthony Duclair
★★★