/lifestyle/health
Navigation

La marmelade à l’orange

Coup d'oeil sur cet article

Vous aimez ensoleiller vos déjeuners d’une marmelade ? Sur des rôties, muffin anglais, scones, elle ajoute un parfum d’agrumes bien apprécié. Cette semaine, cette tartinade passe au banc d’essai.

Selon le Règlement sur les aliments et drogues, la marmelade est un produit à consistance de gelée, préparé à partir de tout mélange de zeste ou d’écorce, de pulpe et de jus de l’agrume nommé, par ébullition avec de l’eau et un agent édulcorant (sucre). Elle peut être avec ou sans pectine.

► Notre analyse

20 marmelades ont fait l’objet du banc d’essai.

Les valeurs nutritives varient, par portion de 15 ml (1 c. à soupe) :

  • 20 à 60 calories
  • 4 à 14 g de glucides
  • 1 à 13 g de sucres

Les teneurs en calories et en sucres tout comme les listes d’ingrédients ont servi de critères de sélection.

► Le saviez-vous ?

Le mot marmelade vient du nom portugais « marmelo » qui signifie coing.

Ce fruit était à l’origine des premières marmelades de par sa teneur naturelle en pectine.

Nos meilleurs choix

Deux des meilleurs choix sont fabriqués par des entreprises d’ici ! Nous pouvons être fiers de nos produits québécois !

Photo Ben Pelosse

La marmelade à l’orange Caprices d’Antan remporte haut la main ce banc d’essai. C’est la marmelade qui contient le moins de calories (20), le moins de sucres (1 g), de glucides (4 g) et qui affiche la plus belle liste d’ingrédients avec le zeste d’orange figurant en tête de liste. C’est le seul produit qui ne contient pas de sucre raffiné, mais qui est plutôt sucré avec du concentré de jus de raisins blanc. Excellent choix !

Photo Ben Pelosse

Avec 25 calories, 7 g de glucides (6 de sucres), la marmelade d’oranges La Fraisonnée arrive en 2e place. Le sucre figure par contre en tête de liste, mais sa valeur nutritive se distingue vraiment de la moyenne des confitures.

Photo Ben Pelosse

Avec 40 calories et 10 g de sucres, la marmelade d’oranges de Séville avec pectine Robertson’s arrive au 3e rang. Elle se distingue surtout par sa liste d’ingrédients plutôt simple.

Nos moins bons choix

Trois marmelades (Bonne maman, Le choix du Président Pure-orange et Pure-oranges de Séville) affichent 13 g de sucres par portion de 15 ml. Si ce sont les plus sucrées, leur liste d’ingrédients est relativement simple et je les écarte de nos moins bons choix.

Photo Ben Pelosse

Avec aussi 13 g de sucres, la marmelade de citrons avec pectine Robertson’s figure dans nos moins bons choix en raison de son taux de sucre et sa liste d’ingrédients moins intéressante (présence de citrate de sodium et de sulfites).

Photo Ben Pelosse

Avec 11 g de sucres, mais une liste présentant du glucose-fructose, suivi du sucre, avec quelques additifs, la marmelade de lime avec pectine Robertson’s ne se classe pas aussi bien que celle aux oranges de Séville de la même marque.

Les listes d’ingrédients décortiquées

Seules deux marmelades affichent le fruit en tête de liste des ingrédients (Caprices d’Antan ainsi que Le choix du président Pure-oranges de Séville). Les autres contiennent essentiellement du sucre ou du glucose-fructose. Bref, puisque la marmelade répond aux mêmes exigences que la confiture, il n’est pas étonnant de voir le sucre en premier dans la plupart des cas. Certaines marmelades contiennent des additifs, les plus fréquents sont le benzoate de sodium (prévient les moisissures), le citrate de sodium (conservateur) le sorbate de potassium (prévient les moisissures), l’acide citrique (acidifiant présent dans le jus de citron) et le colorant naturel.

► La marmelade en cuisine

La marmelade est bien sûr délicieuse sur des rôties ou encore avec des scones. Elle rehausse à souhait un fromage frais. Elle devient aussi la base d’une sauce qui accompagnera à merveille le saumon, le poulet rôti, le filet de porc ou encore le canard.

La marmelade maison

Qui de mieux que Ricardo (ricardocuisine.com) pour nous transmettre une recette toute simple de marmelade qui a le mérite de n’avoir que 4 ingrédients.

Ingrédients

  • 1,2 kg d’oranges, lavées et brossées (environ 7)
  • 500 ml (2 tasses) de jus d’orange
  • 1,4 litre (5 ½ tasses) de sucre
  • Le jus d’un citron

Préparation

1. Peler les oranges à vif. Couper la chair en cubes de 2,5 cm (1 po). Réserver. Émincer la pelure finement.

2. Dans une casserole, couvrir la pelure d’eau froide et porter à ébullition. Égoutter et répéter l’opération deux autres fois.

3. Dans une grande casserole, mélanger la pelure, la chair, le jus d’orange et le sucre. Porter à ébullition et laisser mijoter 1 heure à feu moyen en remuant fréquemment jusqu’à ce que la marmelade soit translucide.

4. Ajouter le jus de citron et poursuivre la cuisson 1 minute.

5. Mettre en pots et stériliser pour longue conservation.